Sauvons Miss France!

David Foenkinos écrit dans DS :

« Cette Pauvre Valérie Bègue, elle porte bien son nom, tant elle ne doit plus trouver les mots pour réagir à cette avalanche de critiques. le jour de son élection, tout le monde s’était extasié à l’unanimité (c’est Patrick Bruel qui l’a dit!) sur cette beauté capable d’aligner trois phrases sans dire qu’elle veut sauver la planète. Sans compter un autre miracle : elle n’est pas étudiante en BTS de tourisme. C’était vraiment la perle rare. Pour ne rien gâcher, elle venait de la Réunion, une île qui a survécu à une attaque de moustique surexcités. Mais voilà, le chikungunya, c’est rien à côté de Geneviève de Fontenay. Tiens, je viens de me rendre compte que ses initiales étaient GDF Faut-il y voir un signe? C’était sûr qu’avec une sirène, il y aurait de l’eau dans le gaz. Entre Valérie et Généviève, c’est la bataille  des siècles.

Notre modernité contre  une idée de la féminité vieille France, limite Jeanne d’arc. Si ça continue, pour devenir Miss France, les jeunes filles devront prouver qu’elles n’ont jamais vu le loup! Mais franchement, Madame GDF, vous croyez que la moindre jeune fille un peu jolie qui est dans le mannequinat n’a pas fait quelques photos un tantinet sexys?

Bon d’accord, elle est peut être allée un peu loin : poser sur une croix en bouffant du yaourt, il fallait le faire! Mais de là à la destituer, non! En fait, sa grosse erreur, c’est d’avoir menti en signant les papiers pour devenir Miss France. Un peu comme Clinton et Monica : Il a failli se faire virer pour avoir parjuré, et non pour utilisation douteuse du cigare……. »

En référence à ce que j’ai écrit en janvier  2008, Valérie Bègue ne peut être reconnue coupable que  d’avoir passé sous silence cet épisode de sa vie: celle d’avoir posé sur une croix, dans la piscine, en train de manger du yaourt. Pour des photographes de rénommée internationales, on dirait c’est de l’art, pour d’autres, on crie au scandale.

La nudité serait -elle signe de petites moeurs, de dépravation?

Pas que je sache!

Nous avons aujourd’hui des calendriers qui se vendent à prix d’or avec des mannequins presque nus ou nus tout court, sur des plages de rêve (admettons, elles ne sont pas sur une croix, donc pas de blasphème et ne sont pas en train de « bouffer » du yaourt, symbole de vulgarité…)

Miss France est jugée par certains pour avoir commis ces péchés là. Mais n’a t-on pas déjà vu des stars de la chansons, des tops, des comédiens rattrapés par leur passé sulfureux ou par des films dont ils seraient peu fiers? Aucun n’a été jusqu’à maintenant destitué de son rang de top ou de mégastar, si sauf Sharon Stone qui a provoqué un séisme dans le milieu avec ses déclarations…;

Où est la pornographie dans les images que l’on nous montre de Valérie Bègue? Peut on nous assurer que désormais il sera fait appel au FBI ou à des « profilers pour détecter ou découvrir la moindre faute inavouée de chaque candidate Miss?