ALLO, ICI LA MAISON BLANCHE….

Maison Blanche!

Avec un tel nom, c’était inévitable. Sa réputation est à la hauteur de sa célébrité! Immense, varié, on pourrait passer des heures à admirer Paris, le décor naturel qui s’étale à nos pieds, (au pieds de ceux qui ont eu le privilège d’y diner ou déjeuner), et les moins contemplatifs pourront toujours rester dans la salle et dévorer des yeux le Tout-Paris.

Ici, les gens célèbres se comptent par centaines. De la jet set internationale aux milieux de la mode et de la télévision. Il y a foule: Madonna, Elton John ou Georges Michael…

Il y a des noms célèbres mais il y a des noms dont la célébrité depasse les frontières. Tenez , Maison Blanche par exemple; Lorsque j’ai été embauchée il y a trois ans, je faisais connaissance pour la seconde fois de ma vie avec ce nom. En dehors de la Maison Blanche à Washington, je n’avais jamais entendu parler de nom de famille ou d’endroit aussi célèbre que celui là.

La première fois que j’ai entendu sur mon dictaphone, dans le courrier que m’avait laissé mon supérieur hiérarchique, j’ai d’abord cherché dans la liste de correspondants, puis aux renseignements (dans son message il disait: « Courrier de Peter de White House).

 Je ne suis pas blonde mais j’ai d’abord pensé : 

« je ne connais pas ce correspondant là » puis j’ai fini par réaliser qu’il s’agissait de lui même(mon supérieur) avec son nom traduit en anglais, en occurence Maison Blanche.

 J’ai fini par m’y habituer. Il serait temps n’est-ce pas?  si je ne veux pas passer pour une idiote. Désormais, Peter de White House ne me surprend plus. Sauf que une fois de temps en temps, j’ai la surprise de répondre à des correspondants d’un genre différent.

« allô, ici Mademoiselle Wilson, je voudrais réserver pour 10 pour jeudi 15 mai. »

« Pardon, qui demandez vous? »

« C’est pour une réservation, un anniversaire… »

« Vous vous trompez de numéro. Ici c’est un cabinet médical »

« Oh désolée Madame. Je croyais être à Maison Blanche, le restaurant. »

« Ce n’est rien. »

« Au revoir »

Des appels ponctuels comme celui là, j’en ai presque tous les deux mois. Qui pour un diner en tête à tête, qui pour l’anniversaire de leur première rencontre…..

Je m’y habitue, ça change des correspondants habituels;

Et puis, à force, ma curiosité m’a amenée à m’intéresser à cet endroit mythique. Je n’y suis pas encore allée je l’avoue, je me suis permis de rêver au jour où le téléphone sonnerait et que ce ne serait pas une erreur et que au bout du fil j’entendrai:

« C’est moi. Retrouvons nous ce soir au restaurant Maison Blanche à 21h, surprends moi »

Le restaurant Maison Blanche  accueille des hommes d’affaires, le soir il revêt ses habits de soirée pour abriter des fêtes. 

Quant à la carte, elle est parfaite (c’est ce que m’indiquent mes recherches et ceux qui y ont déjà déjeuné ou diné; j’ai déjà poussé la curiosité assez loin pour interroger un client qui a atterri chez nous par erreur): rien n’y manque et il y en a pour tous les goûts. Les plats y sont rares et uniques, les desserts exceptionnels. C’est vrai, cette cuisine incite au bonheur, à la joie de vivre, elle est un mystère en elle-même et ne déçoit jamais ( les clients ne tarrissent pas d’éloges). Les habitués de la gastronomie française sont ravis  car il y a toujours ici un retour à l’essentiel.

Maison Blanche introduit un concept étonnant qui tient du futur, du parisianisme. Un lieu valorisant qu’on ne peut oublier et qui reste le clou de notre belle capitale. C’est vrai, je ne l’oublie pas non plus, les autres sont là pour me le rappeler. Si bien que j’ai même noté les renseignements de ce haut lieu de la gastronomie française à porté de main au cas où une âme bien heureuse (égarée) viendrait à m’appeler pour réserver au lieu d’appeler le bon numéro.

Et puis, il y a aussi La Maison Blanche à Washington; cette autre célébrité, la plus ancienne. Peut être qu’un jour le téléphone sonnera et que j’entendrai au bout du fil

‘Ici l’Assistante personnelle de Barak Obama à la Maison Blanche, Monsieur le Président aimerait s’entretenir avec vous.

Il est permis à tous de rêver, n’est pas?

We all have a dream

Maison Blanche

15, avenue Montaigne

75008 Paris

01 47 23 55 99