Tous pareils: humour selon Gbich

Pas un pour racheter l’autre!

Parole de Gazou.

La première fois que ma cousine m’a prêté un de ces Gbich journal, j’ai passé la soirée à rire aux éclats, aux larmes même.

Des faits de société illustrés de façon assez réaliste, surréaliste parfois même et drôle, tout drame se transforme en  délire, des films réputés parodiés (Prison love à la place de prison break)…

Laissez moi vous réecrire l’histoire dont les subtilités ne sautent pas forcément aux yeux de tous. L’humour ne peux être universilé que s’il est compris de celui qui le reçoivent.

Gazou reçoit la visite de sa meilleure amie qui, inquiéte de la savoir toujours seule, sans aucun prétendant, l’interroge:

« Ma chère Gazou, dis moi ce qui ne va pas. Tu n’as toujours pas trouvé  de petit ami? Tu me surprends… »

« Ma chère, pas un seul qui en vaille la peine!, plutôt rester seule que mal accompagnée »

L’amie de Gazou, très surprise de sa façon de voir les choses et heureuse de sa condition à elle, ne lui cache pas combien elle a l’intention de bien profiter de la vie et lui laisse entendre qu’elle a un rencart avec son Alino, lui prodigue quelques conseils d’amie bien intentionnée avant de prendre congé pour croquer la vie à pleines dents.

Gazou l’envie mais elle n’est heureuse de son sort actuel.

Tous pareils

 C’est avion qui t’a cogné ou bien c’est garçon qui t’a caressé ?

Elle n’avait pas tort. Quelques jours plus tard, voilà l’amie de Gazou qui revient lui rendre visite… complètement défigurée, comme si elle faisait de la figuration dans un film d’horreur.

Et Gazou de s’inquiéter à son tour.

« Ma chérie, qu’est ce qui t’est arrivé? »

Ah!!! ma chère Gazou, c’est toi qui avait raison! Tous pareils; pas un pour racheter l’autre, vois par toi même. »

C’est Gazou qui l’a dit, pas moi!

Et vous, pensez vous que les hommes sont tous pareils?

Vous les hommes, qu’avez vous à dire pour votre défense?