Ma Normandie: la Pointe d’Agon

Nature et découverte.

 

Je vous ai souvent parlé de ma normandie et vous en entendrez parler encore longtemps. Cet été, j’ai posé mon sac à Granville, et comme Kerouac, je suis partie tous les jours, à la découverte de ce « pays » qui m’a adoptée depuis 16 ans. En un mois, j’ai rencontré des gens spéciaux, chaleureux. j’ai parcouru des endroits merveilleux et vous en profiterez au fil des jours.

Je ne promets aucun ordre particulier quant au débit et à la chronologie de mon récite; tout se fera de façon naturelle, au gré de mes envies.

Ce matin je vous suggère la visite de la pointe d’Agon.

La Pointe d’Agon, longue étendue de sable au sud d’Agon-Coutainville, est un site naturel classé depuis 1989.

Cet espace fait de dunes cache d’insoupçonnables trésors naturels et marins. Dès le début de mon errance, je suis tombée sur ces curieuses imitations de menirs dédicacées à un artiste, Fernand Lechanteur, plus loin, j’ai pu faire une pause pour lire le plan de la région avant d’atteindre la jetée.

Pour admirer cette vue magnifique sur une faune marine et quelques embarcations qui attendent que la marée monte pour voguer vers d’autres horizons.

La Pointe d’Agon, c’est l’endroit ou la Sienne, rivière du Cotentin, se jette dans la Manche pour former cette baie nourricière pour l’homme, et l’animal. Lorsque la mer se retire, les éleveurs peuvent faire brouter leur moutons (oui, ce léger goût de salé chez les moutons de là bas vient des prés salés).

Pendant ma promenade donc, j’ai aperçu des gens, munis de seau et de ciseaux, penchés au dessus de l’herbe. Un touriste mieux informé que moi a répondu à mes interrogations.

Cette herbe assez grasse, qui ressemble à la pelouse, que vous verrez dans la galerie ci dessous, c’est la Salicorne.

La Salicorne pousse dans les terrains salés de bord de mer, elle ressemble au  haricot d’où son surnom de haricot de mer.

Cette plante rare, très riche en sel est cueillie de mai à septembre, pour un usage assez varié en cuisine.

N’est ce pas qu’un adage dit que « Tout ce dont l’homme a besoin, la nature le lui donne », je pense que c’est chez les indiens que l’on entend ça , si quelqu’un parmi vou en connait l’irigine, qu’il n’hésite pas à me faire un petit rappel. La culture ne s’invente pas, elle s’acquiert au contact des autres….

La mer, ce n’est pas que le surf, la baignade, les croisières…. c’est la découverte, l’observation, le respect de tout ce qui est vivant… 

 

 

 

 

Bonne promenade à tous et à toutes.