Nostalgie des vacances: promenade à marée basse

Promenade à marée basse

Marcher dans l’eau de mer qui vous frôle les chevilles,
Admirer l’immensité de l’océan,
Sentir les caresses de l’eau froide autour de vos chevilles
Telle une masseuse dans un institut

Ici vous êtes dans un « spa » à ciel ouvert
La nature vous fait cadeau
Il ne tient qu’à vous d’en tirer partie
Sans rien debourser

Quelle belle détente
Après des journées de vacances aussi remplies
Communiquer avec la nature,
Nul besoin d’exposer cette peau si fragile

Belle récompense n’est ce pas?

J’adore être là, j’adore marcher sur l’eau, des heures entières, sur de longues distances, observer, les gens, rires des autres, gentillement bien sûr, et rentrer le soir la tête pleine de rêve, du soleil couchant qui couvre de ses rayons l’immensité qui s’est retiré l’espace de quelques heures, des enfants qui jouent, des pecheurs à pieds, qui non avertis se laissent prendre au piège des sables mouvants….

Ce n’est plus les vacances, c’est encore les vacances dans ma tête

Il ne tient qu’à moi de vivre des vacances sans fins.

Tout se vit dans la tête

N’est pas ce que ce dont nous octroie le monde virtuel de cette aire????

Délire de Willykean.