DAMIEN HIRST: AUDACE ET DEMESURE D’UN ARTISTE

Art spectacle-art contemporain ou business?

Choquer, étonner, surprendre, défier, tels sont les quelques verbes pouvant dépeindre l’artiste.

Damien Hirst a remporté son audacieux pari en récoltant la somme record de 140,30 millions d’euros grâce à une vente aux enchères sans précédent à Londres de 223 de ses oeuvres, ignorant superbement la crise financière mondiale.

« Beautiful inside my head forever » est désormais la plus importante vente aux enchères consacrée à un seul artiste jamais organisée dans le monde. Dès lundi soir, avec seulement 56 lots adjugés pour 127,25 millions de dollars, elle avait explosé le record détenu jusque là par la cession de 88 oeuvres de Pablo Picasso en 1993, qui avait porté 20 millions de dollars.

Le clou des enchères sera le veau d’or (2008) L’animal est installé dans un aquarium de formol avec les sabots. Les cornes et un disque reposant sur son crâne recouverts d’or. Il est estimé entre 10 et 15 millions d’euros.

En aout 2007, Hirst est devenu l’artiste vivant le plus cher au monde avec « For The Love of God », copie en platine d’un crâne du XXIIIe siècle, parsemée de 8601 diamants. Elle a été vendue 100 millions de dollars (74 millions d’euros).

Damien Hirst est l’auteur d’oeuvres culotées, souvent morbides, comme son écorché, le requin-tigre trempé dans le formol ou ce crâne incrusté de 8601 diamants.

C’est la première fois qu’un artiste met lui-même ses oeuvres aux enchères:  40 à 50 % qui resteront chez lui.

« je savais que ça allait en énerver plus d’un mais j’aime ça »

Damien Hirst.