KIMI KHAN/KIANE

Kimi, la princesse africaine qui a la souplesse du roseau!

Kimi Khan comme Katoucha, a démarré le mannequinat dans les années 80. Après beaucoup de campagnes publicitaires pour Afflelou, Peugeot, Air Afrique, Pepsi… et des défilés avec des couturiers de renom africain revient aujoud’hui dans une domaine qu’elle a toujours convoité.

 

 Bijoux de Mickael Kra

En 1983, on l’appelle pour remplacer Naéma, danseuse auprès de Julien Clerc pour la chanson Mélissa, métisse d’Ibiza. Kimi devient la Mélissa de Julien Clerc.

En 1985,  l’un des producteurs de Julien Clerc lui  propose de faire un single avec deux autres filles « Ladies » qui n’a pas rencontré son public.

Rien n’arrête Kimi, en 1989, elle commence à chanter en live et à se forger une identité musicale. Puis une traversée du désert qui a permis à Kimi de repartir aux sources, auprès de ceux qu’elle aime.

Elle revient ensuite pour démarrer en force. Elle reprend la chanson et se lance aussi dans l’événémentiel.

Kiané, anciennement Kimi Khan, est comme le roseau, elle plie mais ne casse pas.

Voir Amina Magazine

Ce artcile sera archivé sur la page BLACK IS BEAUTIFUL