L’excision: entre ignorance et tradition!

Pourquoi pleures-tu fillette?

Par ce jour ensoleillé 

Pourquoi n’es-tu pas en train de courir

Dans la nature avec les autres?

Battre de tes petits pieds

Si agiles et lestes,

La poussière de ta terre natale

Ces larmes qui se dessinent

Sur ton visage

Maquillé de poussière 

Sous le poids de ta douleur

Confie toi à la nature,

Si tu ne peux te reposer sur l’homme

Parle avec le fromager du village

Lui au moins te comprendra mieux.

Pourquoi pleures-tu fillette…?

On pourrait écrire à l’infini

Mais je m’arrêterai là…

L’image vous dira le reste, ce que vous ignorez, ce qu’elles ignorent,

ce dont elles ont hérité….

Texte de Hortense Kanhan (Willykean)

Photo: Amy Vitale

Cette photo illustre la souffrance que subissent les fillettes, et les femmes dans certains pays de l’afrique de l’ouest.

L’excision, on en parle sur Doctissimo et sur wikipedia est une pratique ancestrale qui perdure encore aujourd’hui malgré les nombreuses campagnes pour éradiquer cette violence faite aux femmes.

Je ne peux parler d’excision sans parler de Katoucha.

Katoucha fût la première top model noir en France mais aussi une figure emblématique de la lutte contre l’excision.

Elle nous a quitté en laissant en friche un combat qui touche plus d’une. On retient cette allure féline, ces yeux de chat, qui illuminait les podiums, mais aussi et surtout le combat qu’elle menait contre l’excision.

 

 

En 1994, Katoucha raccroche et crée sa propre collection. Peu avant sa mort, elle s’était lancé un nouveau défi: lutter contre les ravages de la dépigmentation, trop courante en afrique, et l’excision.

Dans une autobiographie, publiée en 2007, Dans ma chair, elle révélait l’excision subie à l’âge de neuf ans en Guinée, son pays de naissance, et son mariage forcé.

  » J’avais besoin de confesser ces moments douloureux. Ce livre est une sorte de thérapie. Mais j’espère ainsi aider d’autres femmes ou fillettes en détresse ».

Elle avait crée l’association « Katoucha pour la lutte contre l’excision ».

Elle combattait  un adversaire non palpable, bien enraciné dans l’esprit des populations d’afrique subsahérienne : l’ignorance et la tradition. Ami Vitale, comme beaucoup d’autres est convaincue que la meilleure manière de l’éradiquer, c’est de donner aux filles l’accès à l’éducation. Aider sans imposer, proposer des mesures de remplacement.

Et les petites filles arrêteront de pleurer….

English readers could get more information here

Publié par willykean

I got inspired by Gloria Gaynor's song for my blog title. This song is really me. I am a mother of three, very passionate by fashion, litterature, cooking, art, and many other interesting subjects. My blog will be mainly written in french as i am not an english speaking. Only some of my post will be in english. My mission is to inform you, to share and learn from you. Je suis ce que je suis is a blog based on experience sharing, fashion, food, litterature, ,art....everything passionate hobbie of willykean. I started my blog in mars 2006, firstly powered by Marie claire. One year later, i move to Wordpress. Humour is another part of my blog; As the elders said in my culture, "a man who laugh forget about his empty stomach." Pour ceux qui me lisent déjà depuis mars 2007, Je suis ce que je suis. passionnée de mode, de littérature, cuisine, d'art, de musique.... Une boulimique de tout. Une envie de partager ma double culture ou même ma culture du monde. J'aime dire que je suis une citoyenne du monde, ouverte à tout. J'adore ébaucher des nouvelles, ou des romans, j'aime lire, cuisiner, Je suis une collectionneuse (bijoux, foulards, vêtements, poupées, pierres), magazines, chapeaux..... Une autre de mes passions qui prend énormément de place dans ma vie c'est la mode. Je suis autodicdate. J'ai crée pendant 6 ans mes propres vêtements, activité mise entre parenthèse pour le moment. Je suis la maman de trois adolescents de 12 ans qui sont devenus prioritaires dans ma vie de créatrice, puis de bloggeuse. Traiter même des sujets douleureux avec humour pour vous faire sourire... là est ma mission Cela ne m'empêchera pas de pousser un "coup de gueule" s'il le faut. Bon séjour chez moi.

2 commentaires sur « L’excision: entre ignorance et tradition! »

  1. Bravo pour cet article. Pour que les petites filles cessent enfin de pleurer.

    votre blog me surprend toujours…agréablement

  2. Merci Fletel. Le compliment me va droit au coeur. Si je peux avec une infime contribution, faire entendre la voix de ces femmes, de celles qui se se engagées pour la masse…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :