Petits garçons en robes et pendentif pour tricoteuses…

Pour Sandra de L’heure du thé et André, pour tous les autres lecteurs qui n’ont pas eu le temps de chercher, je livre la réponse.

Ce joli pendentif brodé de perles servait aux tricoteuses quand elles se déplaçaient dans la maison en continuant leur tricot.

C’est un héritage qui s’est transmis  dans certaines familles pendant plusieurs générations. A quoi servait donc ce curieux pendentif qui représente une petite main tenant une boucle de métal?

Il parait qu’il devait servir à des travaux manuels. ce bracelet qui date en fait du XIXè siècle est en fait un porte-pelote qui permettait à celle qui le portait de continuer à tricoter en se déplaçant dans la maison ou au jardin. Il suffisait d’accrocher une petite pelote au crochet de ce bracelet.

D’ailleurs, même quand les tricoteuses restaient confortablement assises dans un fauteuil, elles laissaient souvent leur pelote accrochée à leur bracelet pour la récupérer facilement si elle roulait par terre ou si le petit chat de la maison l’avait cachée quelque part.

Pourquoi les petits garçons du siècle passé portaient-ils des robes?

Ces deux fillettes peintes en 1826 par le portraitiste C.A Jenssen sont deux frères: Joakim Ludwig et Frederik Georg Julius Moltke. Le cadet porte une robe de dentelle et un béguin assorti tandis que l’aîné porte une blouse sur son pantalon long.

Il est souvent difficile de deviner le sexe des petits enfants sur les photos de famille du siècle dernier puisqu’ils portent tous des robes.

Pendant combien de temps et pour quelle raison tous les enfants portaient-ils le même costume?

La coutume de mettre une robe aux tout petits, quel que soit leur sexe, remonte à des temps très anciens et si elle dura jusqu’au XIX è siècle, c’est uniquement pour des raisons pratiques. C’était plus facile et plus rapide, pour les adultes, de soulever une robe  que de baisser des pantalons quand il fallait aider les petits à faire leurs besoins. Dès qu’ils étaient propres, les petits garçons étaient vêtus d’une blouse-tablier sur leur pantalon long remplacée par un gilet court ou par une veste lorsqu’ils allaient à l’école.

Les Irlandais, cependant, expliquent cette coutume différemment: selon la légende, les fées (c’est à dire les Elfes) enlevaient les petits garçons et comme les petites filles ne les intéressaient pas, le plus simple était d’habiller les petits garçons en filles.

Source, Fait main N° 7, 1994

Voilà pour la découverte de ces petits trésors que nous perdons peu à peu…

Publié par willykean

I got inspired by Gloria Gaynor's song for my blog title. This song is really me. I am a mother of three, very passionate by fashion, litterature, cooking, art, and many other interesting subjects. My blog will be mainly written in french as i am not an english speaking. Only some of my post will be in english. My mission is to inform you, to share and learn from you. Je suis ce que je suis is a blog based on experience sharing, fashion, food, litterature, ,art....everything passionate hobbie of willykean. I started my blog in mars 2006, firstly powered by Marie claire. One year later, i move to Wordpress. Humour is another part of my blog; As the elders said in my culture, "a man who laugh forget about his empty stomach." Pour ceux qui me lisent déjà depuis mars 2007, Je suis ce que je suis. passionnée de mode, de littérature, cuisine, d'art, de musique.... Une boulimique de tout. Une envie de partager ma double culture ou même ma culture du monde. J'aime dire que je suis une citoyenne du monde, ouverte à tout. J'adore ébaucher des nouvelles, ou des romans, j'aime lire, cuisiner, Je suis une collectionneuse (bijoux, foulards, vêtements, poupées, pierres), magazines, chapeaux..... Une autre de mes passions qui prend énormément de place dans ma vie c'est la mode. Je suis autodicdate. J'ai crée pendant 6 ans mes propres vêtements, activité mise entre parenthèse pour le moment. Je suis la maman de trois adolescents de 12 ans qui sont devenus prioritaires dans ma vie de créatrice, puis de bloggeuse. Traiter même des sujets douleureux avec humour pour vous faire sourire... là est ma mission Cela ne m'empêchera pas de pousser un "coup de gueule" s'il le faut. Bon séjour chez moi.

2 commentaires sur « Petits garçons en robes et pendentif pour tricoteuses… »

  1. Bonjour,

    Papa de trois enfants je vis en couple, et je porte aujourd’hui, encore, des robes tabliers lorsque je m’affaire aux râches domestiques.
    Vite enfilée, liberté de mouvements, confort et aisance, rapidement retirée.
    Enfant, seul garçon d’une famille nombreuse, j’en ai toujours héritées.
    CELA FAIT PLUS DE TRENTE ANS QUE J4AI DES ROBES DANS MES ARMOIRES.
    Je pense aussi que cela est, ou était il n’y a pas si longtemps, normal dans les familles nombreuses à budget restreint que de passer les robes au petit frère.
    @+

  2. Bonjour Michel,

    Merci d’être passé sur mon blog. J’ai été intriguée par votre commentaire et je crois que je vais vous contacter de manière privée pour faire un article rien que pour vous si vous le voulez bien.

    Des hommes qui s’appliquent aux tâches ménagères, il y en a très peu, et qui de surcroit mettent une robe tablier encore moins. Moi même je n’en mets presque jamais. Mais j’aimerais vous voir à la tâche. C’est votre compagne qui doit être contente!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :