Tendance dentelle: les collections qui font de vous des femmes fatales

 

Femme dominatrice et fatale chez Stella McCartney et Prada  

L’avènement de la dentelle s’est annoncé dès l’été 2008 pour s’affirmer pendant les collections automne hiver de cette même année.  L’esprit guipure s’affiche dès à présent comme l’une des valeurs sûres de l’automne.

 

 Chez Prada,  la dentelle  a été  travaillée en  relief, les coupes sont simples, faites pour une femme fatale, pas banale, définitivement sublime à l’allure dominatrice et douce à la fois, les cheveux tirés, le maquillage discret. La dentelle est sans doublure avec des longueurs au genou et des hauts tout en transparence  d’où dépasse un sous-pull chair montant jusqu’au menton.

Les jupes sont droites, non doublées laissant déviner le corps, qu’on voit à travers la dentelle. En Guipure noire, ces créatures sexy sans ostentation défilent le cheveu contenu dans une résille.

 

Pour McCartney, la dentelle est travaillée en surface aussi, taillée très court. La robe devient un bijou sur une femme enfant au charme ravageur.

 

 

Caresse de la dentelle lingerie, sur voile chez Balmain et Givenchy

 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

  

Photos de Figaro Madame

Ici le court est de rigueur. La dentelle se veut sensuelle. Tendance lingerie couture portée le jour. Les jupes finissent leur chute volantée sur des jambes longilignes. La dentelle s’applique par petites touches sur la soie ou  sur le voile qui caresse le corps. Tout est sensualité, transparence. Là encore, la femme se veut fatale.

La dentelle de ces collections prêt-à-porter automne hiver n’est pas loin du style couture. Peut se porter aussi rock chic sur un slim cuir noir comme ici chez Givenchy.

Fatale, dominatrice ou sensuelle? A vous de choisir!

 


4 commentaires

  1. Coucou Ces Dames sont beaucoup trop menues a mon gout personnel c’est fort dommage…. pas beaucoup de trop mais il fait faut ho!!!! merci pour tes compliments bissssssssous André

  2. Bonjour André.

    Disons que ces mannequins sont les « vitrines » des marques et des Maisons de couture.

    Si vous observez bien, les femmes qui portent ces vêtements, celles qui ont les moyens de se les offrir sont pour la plupart des femmes « ordinaires ». En dehors du prêt à porter, la Couture permet aux femmes non filiformes de pouvoir faire adapter à leurs mensurations. Même le prêt à porter commence à travailler au delà de la taille 42!

  3. Un grand merci pour tous tes articles, ton blog est vraiment de l’art.

    Pour en revenir à ces femmes, personnellement je ne les trouve pas trop minces mais tristes…

    Dominatrice ou sensuelle? Pourquoi pas les deux..

    Bisoussss Jassure

  4. Merci d’être passé Jassure. Très contente de lire ton commentaire. Pour la tristesse des mannequins, je dirais que c’est le « look du métier ». Ou du moins pour certaines. Car des mannequins souriantes, nous en avons eu. Lorsque je faisais défiler les filles, je leur demandais toujours d’être plus « vivantes », d’habiter le vêtement qu’elle portaient. Il y avait très peu d’effort à faire. Etant toutes bénévoles, elles prenaient du plaisir à défiler et moi à les voir dans mes vêtements.

    D’ailleurs je laisse ma page myspace ouverte à tous pendant quelque temps pour vous premettre de voir la page défilante de quelques unes de mes créations.

    J’ai en préparation un article qui va vous plaire à André et toi.

    Je n’en dis pas plus pour le moment.

    En tout cas contente de te relire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s