LUCKY DUBE: il faut du respect, parce que c’est ce dont le monde a besoin

« Nous avons essayé l’amour, l’unité, la camaraderie, mais ça ne semble pas beaucoup marcher pour nous. Il faut du respect, parce-que c’est ce dont le monde a besoin »

 Je vous suggère  I am a prisoner Parce que BACK TO MY ROOTS a été supprimé.

Ecoutez le, vous ne regretterez pas. Et si vous n’aimez pas ce genre de musique, au moins vous aurez eu connaissance  éphémère de son travail. Personne ne vous en voudra!

Au départ il était question de vous faire écouter Prince Nico Mbarga, puis au cours de mes recherches sur le net. Je suis tombée sur une page annonçant le décès de Lucky Dube en 2007.

Une année a passé et je le réalise que maintenant. Quel gâchis. Lucky Dube faisait parti de ces chanteurs qui ont  animé nos boums d’adolescentes. Je continuais d’écouter sa musique sur Youtube tout en ignorant qu’il n’était plus de ce monde.

Le chanteur de reggae aurait été tué par balles par des individus qui voulaient voler son véhicule.  la star internationale de reggae, inspiré par Peter tosh et Bob Marley (Stir it up), avait commencé à s’intéresser au reggae en 1985 afin de délivrer un message anti apartheid. Lors de la sortie de son dernier album, « Respect », Lucky Dube avait déclaré combien il était fier des progrès réalisés en Afrique du Sud depuis la fin de l’Apartheid en 1994.

Ce défenseur de la paix qui s’interrogeait sur les crimes perpétrés en Afrique du Sud, a été victime de cette violence malheureusement ordinaire, dans un pays où l’on compte plus d’une cinquantaine d’homicides par jour.

Repose en paix Lucky Dube