SWEET MOTHER,Prince Nico Mbarga and The Rocafil Jazz

 rocafil jazz

http://fr.youtube.com/watch?v=3mecNrIaWOA

Si vous avez transité en afrique dans les années 76, vous avez surrément entendu ce tube.

J’étais en quatrième. Pour être comptée parmis les IT GIRLS du moment il fallait adopter le look Rocafil, et savoir danser « Sweet Mother« . C’est une chanson de style highlife de Prince Nico Mbarga and The Rocafil Jazz. Cette chanson a été crée en 1976 et est restée l’une des plus populaires de toutes les chansons africaines.

Sweet mother a été réfusée par Emi en 1974, estimant que la chanson était trop enfantine.. Ensuite elle a été rejétée par Decca Records puis par Philips Records, En Décembre 1976  enfin, la chanson est produite par Rogers All Stars, une maison de disque nigérianne.

Cette chanson célèbre la maternité, elle est chantée en Pidgin english: un mélange de Highlife et de soukouss congolais.

Au délà de toute espérance, « Sweet Mother »est devenue le hit le plus populaire du moment en afrique: 13 millions de ventes.

Alors je vous explique. Pour être une vraie Rocafil, il vous fallait un pantalon très moulant, qui commence à se « libérer » à partir des genoux ou en dessous pour finir sa chute au sol. Les pattes d’eph qui font serpière si vous voyez ce que je veux dire.

rocaril rocaril20001 rocaril30001

Pour les filles il suffisait d’avoir un bandeau dans les cheveux, style hippie, les garçons arboraitent des coiffures à la Zazou. Certaines filles plus hardies que moi, n’hésitaient pas à copier la coupe des garçons.

Les chaussures? Des plates formes ou devrais je dire des ponts, genre rialto ou Les dernières bottes de Victoria Beckam en moins sophistiquées. Zoomez sur la photo et vous verrez de quoi je parle.

Moi je me suis contentée de ça!

Maintenant il faut danser!.

On vous a dit que c’était un mélange de soukous et de High life. Chez nous en côte d’ivoire il y avait cette touche d’élève qui surpasse le maitre.

Point de Highlife et de Soukouss donc, c’était dépassé. Alors SWEET MOTHER, c’était un peu comme du jerk avec si vous avez le cou solide, des lancées de tête à vous transformer en fantômes sans tête. un coup sec à gauche puis à droite. et les petits sauts pour accompagner les mouvements de tête; très sportif.

Les bons danseurs, finissaient la chanson en nage. Et même si vous les voyiez se tenir la tête dans les mains, ne pensez pas qu’il ont la migraine parce qu’ils auront trop bougé la tête. C’est une autre phase de la danse.

SWEET MOTHER is the winner.

Chorus
Sweet mother, I no go forget you
For this suffer, wey you suffer for me eh
Sweet mother, I no go forget you
For this suffer, wey you suffer for me eh

Verse 1
When I dey cry
My mother she go carry me
She go say « my pikin’
Wey thing you dey cry oh oh
Stop-stop (3x)
And make you no cry again oh
When I want sleep
My mother go bed me
She go lie me well well for bed oh
She cover me cloth
Say make me sleep
Sleep sleep, my pikin oh
When I dey hungry
My mother go run up and down
She go find me something wey I go chop o
Sweet mother, ah ah
Sweet mother, oh oh
Say, my sweet mother
When I dey sick
My mother go cry cry cry
She go say instead when I go die
Then make she die oh
She go pray God
Gold help me, God help me
Oh, my pikin o

Ao, my mother o
If I no sleep
My mother no go sleep
If I no chop
My mother no go chop
She no dey tire ah
Sweet mother
I no go forget this suffer wey you suffer me eh eh
Sweet mother eh eh
Sweet mother eh oh

Sweet mother I no go forget you o
For the suffer wey you suffer for me

And If I should forget you
Therefore I forget my life
The air I breathe
Ei, sesa
I dare you all men
Dare you not forget your mother
For if you forget your mother
You’ve lost your life

Repeat Chorus
Verse 2

Ma, Susan, my sweet mother
You are the one who suffer for me
 

Publié par willykean

I got inspired by Gloria Gaynor's song for my blog title. This song is really me. I am a mother of three, very passionate by fashion, litterature, cooking, art, and many other interesting subjects. My blog will be mainly written in french as i am not an english speaking. Only some of my post will be in english. My mission is to inform you, to share and learn from you. Je suis ce que je suis is a blog based on experience sharing, fashion, food, litterature, ,art....everything passionate hobbie of willykean. I started my blog in mars 2006, firstly powered by Marie claire. One year later, i move to Wordpress. Humour is another part of my blog; As the elders said in my culture, "a man who laugh forget about his empty stomach." Pour ceux qui me lisent déjà depuis mars 2007, Je suis ce que je suis. passionnée de mode, de littérature, cuisine, d'art, de musique.... Une boulimique de tout. Une envie de partager ma double culture ou même ma culture du monde. J'aime dire que je suis une citoyenne du monde, ouverte à tout. J'adore ébaucher des nouvelles, ou des romans, j'aime lire, cuisiner, Je suis une collectionneuse (bijoux, foulards, vêtements, poupées, pierres), magazines, chapeaux..... Une autre de mes passions qui prend énormément de place dans ma vie c'est la mode. Je suis autodicdate. J'ai crée pendant 6 ans mes propres vêtements, activité mise entre parenthèse pour le moment. Je suis la maman de trois adolescents de 12 ans qui sont devenus prioritaires dans ma vie de créatrice, puis de bloggeuse. Traiter même des sujets douleureux avec humour pour vous faire sourire... là est ma mission Cela ne m'empêchera pas de pousser un "coup de gueule" s'il le faut. Bon séjour chez moi.

7 commentaires sur « SWEET MOTHER,Prince Nico Mbarga and The Rocafil Jazz »

  1. Merci pour ton commentaire Tia. On voit bien que je ne suis pas la seule nostalgique de Prince Nico Mbarga.

    Reviens quand tu veux.

  2. MamaaaaaaaaaaaaaaaaooooooooooooooooH c’était exactement cela,

    Je suis né bien plus tard, mais cette mode était encore rpésente dans la génération de mes parents.

    Mon Dieu!!!

    Je revois encore les ami(e)s de mes parents; marchant si fièrement avec leurs rocafils (chaussures à talons énormes), chemises enfilées dans le pantalon.

    Je peux vous assurer que j’ai la nostalgie de cette époque. J’ai l’impression que c’était une époque où nous avions encore notre fierté.

    Merci à toi d’avoir bien décrit cette époque

  3. Merci Jerry, d’être passé. Heureuse de t’avoir réveillé de bons souvenirs.

  4. Bonjour,

    Je ne sais comment vous remercier de m’avoir permise de revenir dans le passé de mes 14 ans c’est l’âge que j’avais à l’époque où cette chanson était entendu partout que ce soit à la radio ou ailleurs.
    J’ai l’impression que la vie était plus douce à cette époque. Pas de guerre civile, pas trop de violence et nous étions heureux de vivre en Afrique sans songer à aller courber l’échine en Europe, comme c’est le rêve de pas mal de jeunes en ce moment, déçus par la dictature et la cupidité de leurs dirigeants

  5. Tout le plaisir est pour moi Mandy. Prince Nico Mbarga a bercé notre adolescence. Et j’aime à partager ces moments agréables avec mes lecteurs qui l’ont connu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :