FRANCOIS LEONOR DE MATIGNON

francois-leonor-de-matignonAimer la Normandie, aller sur les routes de Normandie, passer devant des témoins de l’histoire?

Comme les timbres, les cartes postales, les noms de rue, les plaques représentent une part du patrimoine historique.

Promeneurs distraits, insousciants, peu curieux parfois, nous passons des rues, des plaques, sans nous arrêter. Quelques plaques posées ici où là, au décours d’une ruelle, pourrait éveiller notre envie d’en savoir plus. Cet été, intriguée par cette plaque découverte au décours d’une ruelle de la Hauteville à Granville, Basse Normandie,  je me suis promis de faire des recherches afin de découvrir l’histoire de ce Duc de Valentinois, Compte de Torigny et Gouverneur de Granville.

Il m’en a fallu du temps pour me décider à faire les recherches qui m’ont ramenée à ceci: le lien entre ce Duc Normandie et les Grimaldi de Monaco.

L’histoire et l’arbre génalogique  nous indiquent que les Grimaldi auraient leurs origines en Normandie? Vous penserez sans doute futile de s’informer sur cet illustre homme,  mais tout savoir, aussi insignifiant qu’il pusse être est une connaissance de plus ajoutée à notre patrimoine personnel.

Maintenant je sais que comment François Eléonor de Matignon est devenu un Grimaldi par le mariage.

En épousant Louise-Hippolyte de Monaco, princesse héritière de Monaco, Jacques François Léonor de Goyon de Matignon se serait offert une charge qu’il n’a pu porter longtemps : à la mort de son épouse, en 1731, et conformément aux règles de succession dynastiques, il prend les rênes de l’Etat monégasque. Une mission qu’il a vite abandonnée en abdiquant deux ans après son couronnement en faveur de son fils Honoré III alors âgé de 13 ans.

Bonne lecture!