Art contemporain

Nouveau support pour oeuvre d’art.

 

Notre monde est de plus en plus fou, les uns réalisent des projets fous. Après  Qin Ga qui s’est fait tatouer  dans le dos un itinéraire de voyage (à chaque étape, un tatoueur rajoutait un point sur la carte de la Chine qu’il porte désormais encrée dans sa chair), c’est le tour de Tim Steiner, jeune musicien suisse de trente et un ans, qui s’est fait tatouer le dos d’une madone surmontée d’une tête de mort.

Le montant de la transaction profitera à l’artiste et à sa muse.  

QIN GA

i2

Un collectionneur a acheté pour 150000 euros la peau de Tim Steiner. Il a acquis le droit d’exposer l’oeuvre de l’artiste belge Wim Delvoye durant trois à quatre semaines par an et d’envoyer Tim montrer son tatouage lors d’événements.

TIM STEINER

tim-steiner0002

La cerise sur le gâteau, c’est qu’il pourra récupérer la peau de Tim Steiner à la mort de ce dernier (on peut se demander ce qu’il va en faire?).

Je me demande bien combien il a déboursé pour assurer son tableau de peau.

Et si l’envie vous prend de suivre son exemple, préparez vous à souffrir trente cinq heures pour accrocher votre chef d’oeuvre dans le dos.

Follie qui peut rapporter gros; Par ces temps de crise, mieux vaut sans doute promener ses oeuvres d’art sur le dos à défaut de prendre un casque Maskrey

7d8b11102813casque1

Casque de moto rehaussé de cristaux swarovski, J Maskrey, 3500 euros sur commande.