La grotte de glace, première partie

Voyage à 3600 mètres d’altitude

Cette visite ne m’enchantait guère. Pour la simple raison que je suis claustrophobe, que j’ai peur en altitude, en télésiège, télécabine en extérieur ou en souterrain. En plus j’ai l’imagination bien fertile. Mettez willykean dans un ascenceur, elle vous « pond » un roman d’horreur.

Les scénarios ne manquent pas. La télécabine qui se décroche, le télésiège qui m’éjecte. Ou pourquoi pas, le mécanisme qui se bloque alors que je suis seule là haut.

Mais je n’étais pas seule ce jour là. Il y avait même ma nièce, qui me demandait toute les deux minutes si j’avais peur.

Ce à quoi je répondais constamment:

« Non » Lucie », Tata Willykean n’a pas peur, elle est brave ta tata »

Mais je m’aggripe à la rampe de la télécabine en gardant le sourire.

Les photos que vous voyez là ont été prises, à 2600 mètres d’altitude, puis à 3600 mètres, j’avais enfin apprivoisé ma peur. J’étais un peu plus détendue.

Nous sommes donc allés visiter la grotte de glace. Je ne regrette pas d’avoir bravé mes démons. Avant de vous guider dans la grotte demain, je vous laisse voir le style des visiteurs et l’environnement. Il faisait très beau ce jour là, comme toute la semaine d’ailleurs, mais à 3600 en altitude, n’importe quel individu peut paraitre un peu « louche »

Un Ninja en altitude

On se protège comme on peut

http://willykean.com
http://willykean.com

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui; revenez demain pur visiter la grotte.