SOUFFRIR POUR RESTER MINCE OU GROSSIR

Les excercices qui vous aident à rester mince?

Beaucoup de femmes souffrent le martyr pour rester mince. Et ça ne date pas d’aujourd’hui. Par contre, ce que nous ignorons ou que nous refusons de mettre à jour, c’est la minorité de nos semblables qui font chaque jour de la culture physique pour grossir.

C’est vrai. Sans rire, pendant deux ans, de 92 à 94, j’ai suivi un régime particulier sur les conseils d’un médecin, pour prendre quelques kilos. Attention, je n’étais pas anorexique!

Bref, tout ceci n’est pas nouveau, avant moi, d’autres femmes l’avait déjà fait.

Au régime alimentaire était associé de la culture physique. L’exercice active la circulation et donne de beaux muscles, donc du poids. Il provoque le maximum d’appétit: cela aussi je le savais déjà, puisque avant ce médecin, je m’étais déjà mise à l’exercice (jogging) tous les soir avant le diner. Bénéfice: 5 kgs. Un avantage pour quelqu’un qu’on avait surnommé « poids coq ».

Ici, trois execices, suggestion 1939, qui vont feront du bien. Et si après ça vous en voulez encore, je vous  joins les trois autres.

Pratiquer lentement, sans crispation, respirer lentement et profondément.

POUR LES HANCHES ET LES CUISSES

hanches-et-cuisses

Sur le dos, bras écartés dans le prolongment des épaules, paumes des mains en dehors, lever les jambes droites et, sans élan, soulever le bassin, puis la taille, puis le thorax et toucher terre avec les pieds derrière la tête. Revenir lentement à la position de départ, comme si on déroulait les vertèbres l’une après l’autre.

POUR LES JAMBES ET LES CUISSES

jambes-et-cuisses

Sur le dos, dans la position « en chandelle », mains supportant les reins, corps bien droit, jambes verticales: très lentement, amener la jambe droite en arrière, faisant un angle avec la jambe gauche. Revenir à la position de départ, puis même mouvement avec l’autre jambe. Cet exercice est particulièrement bon.

POUR LA SOUPLESSE DE LA TAILLE

souplesse-de-la-taille

Position de départ : à genoux par terre, les genoux écartés, les pointes des pieds se touchant presque, les mains aux hanches. Incliner le torse en arrière, la tête absolument souple, le plus bas possible, en respirant à fond… Après ces mouvements faits la fenêtre ouverte, mangez, comme Michèle Morgan, un fruit…

Et si vous voulez toujours souffrir pour être belle, pratiquez les arts martiaux. Je crois moi, que le seul sport pour lequel j’accepte de souffrir, c’est le Jujitsu. Tout le reste finit par m’ennuyer. Mais cela ne regarde que moi.

Et vous, êtes vous prête à souffrir pour garder la ligne ou pour vous « engraisser » et quels sont vos secrets?