Bloguer protégée: Toute l’histoire

Avant tout je tiens à vous remercier. Cette petite « coupure » sans bloguer, passer à lire vos commentaires de soutien m’a fait énormément de bien.

Pour une willykean d’ordinaire battante, il n’y avait pas de quoi faire un drame. Mais je ne suis ni spectroman, ni spider man. On dit que le roseau plie, mais il ne casse pas.

Je n’en pouvais plus d’être harcelée à ce point.

Merci  à Viva, j’ai vu comment tu avais glissé cette petite « pétition » pour willykean. Pétition grâce à laquelle  j’ai retrouvé Philippe Jandrock que j’avais  perdu de vue depuis que j’ai déménagé de Marie claire.

Sublime, avec son site qui change régulièrement de look. Toujours présente. J’apprécie ton soutien. Quant à Alban que je « fréquente » depuis peu, et qui vient régulièrment me laisser de gentils commentaires.
Nos »liens » à Dom ( menagères de moins de 50 ans) et moi datent du temps de marie claire. Et je crois que nous avons en commun la nostalgie de la Côte d’Ivoire. Sans oublier les sujets de société qu’elle traite avec brio.
Sandra est une blog friend du temps de marie claire elle aussi. Elle parle de thé et d’autre chose. C’est pour ça que je vais la  » voir » souvent.
COmme je rêve de Canada sans pouvoir y aller (ça viendra); Je suis abonnée à Coucou Canada et j’aime bien partager la vie, de façon virtuelle, de ma nouvelle amie.
Et pour philosopher, rien de tel que les pensées de Nina de Zio pepino.
Merci pour vos commentaires réconfortants.

Tout a commencé l’année dernière. Comme tout blogueur, j’ai ajouté une rubrique à ma liste de catégories. Le sport avec pour sous rubrique les arts martiaux. Je suis passionnée des art martiaux. J’ai pratiqué pendant une courte période le jujitsu.

Alors je me suis dit, pourquoi pas? Mon blog est fait pour ça. Partager mes passions avec mes lecteurs. J’ai donc commencé par rire de moi même avec quelques anecdotes à propos de mes entrainements au jujitsu. Puis j’ai parlé d’autres arts martiaux, à commencer par le Krav Maga. Le krav maga à la porté de tous, facile à apprendre. Une lectrice intéressée m’a demandé des adresses. Ce que je me suis empressée de lui trouver: une liste d’écoles qui enseignentcet art.

Les ennuis sont venus de là. Un an plus tard, alors que je n’écris plus sur mon ancienne plateforme, quelques commentaires continuent d’arriver. Le président d’un des clubs cités auraient des ennuis financiers. Rien à voir avec moi. me direz vous. Pourtant, on me demande de le supprimer de ma liste, j’ai fait la sourde oreille. Les commentaires ont continué d’arriver, toujours insistants.

Pour certains, maintenir cette école sur mon blog avec le nom du président, serait cautionner ses actes et plaider en sa faveur, lui faire de la publicité.Bref, Le temps a passé. un autre commentaire est arrivé qui citait en référence un professeur de cet art. Une critique positive donc. Et à ma grande surprise, avant hier, je reçois ce mail me sommant de retirer le nom de la dite personne de mon blog. C’était un avertissement avant poursuites. A ce que j’ai cru comprendre, cette personne dont je ne citerai pas le nom, a réçu des menaces de mort. Et on lui aurait conseillé d’effacer toutes traces qui pourraient mener ses détracteurs jusqu’à lui. Enfin, quelqu’un d’autre que moi l’avait mentionné, j’ignore comment mon article aurait pu mettre sa vie en danger. Le fait est que je ne veux rien avoir sur la conscience, ni avoir à me dépêtrer avec la justice.

Au lieu de retirer uniquement le nom ou le commentaire, j’ai rétiré tout l’article. Je ne veux plus en entendre parler. Je continuerai d’écrire sur les arts martiaux. Vous serez prevenus, chacun ira chercher les adresses d’écoles sur le net. Je me limiterai aux informations techniques et pratiques.

Bref, je vais mieux. Je continuerai à bloguer protégée. Mais comment écrire de façon spontanée tout en contrôlant ses écrits??

L’avenir nous le dira.