Miss Tic, la fille qui donne la parole aux murs.

Aujourd’hui je parle de Miss Tic.

1990_1

Qui est Miss Tic?

Une talentueuse tagueuse. Lorsque Miss Tic a commencé à taguer les murs de Paris en 1985, tout le monde se demandait qui était la mystérieuse artiste qui faisait parler les murs de Paris.

Sa technique?

Des pochoirs portraits qui donnent vie à des silhouettes aux courbes affriolantes, juchées sur des talons aiguilles, inspirées des magazines féminins.

Des jeux de mots existensiels.

Au début, tagueuse clandestine, elle est devenu aujourd’hui une figure de l’art urbain. La reconnaissance du grand public lui vaut de travailler au grand jour.

Miss Tic est une artiste accomplie. Plusieurs produits dérivés découlent de son art au pochoir.  Miss Tic part de photos de magazines féminins pour donner une âme aux murs de la capitale, elle a su rendre la poésie accessible à tous. Cette artiste avant gardiste était unique dans un genre de street art peu connu alors. Son inpertinence lui a valu quelques déboires: arrestations, condamnation…

Aujourd’hui Miss Tic n’a plus à se cacher. Elle embellit les murs de la capitale avec l’accord des riverains et non comme une voleuse.

Lire son livre

« Je prête à rire mais je donne à penser » (Ed Grasset) et « Miss Tic, femme de l’être. (Ed Les Impressions Nouvelles)