Les franges sont partout!

 

delire-de-willykean0001En 1982 je faisais ma mode des franges, dans ma chambre d’étudiante. Cette mode n’a pas été très suivie. Aucun problème pour ma voisine de chambre, quelques « folles » de mode et moi. De toute façon, je ne suivais pas vraiment la mode, je faisais ma mode.

Passer pour une bête curieuse aux yeux des autres? Me faire traiter de Cow girl? De trappeur? Parce que voilà l’idée que nous avions des franges en Afrique. L’image que nous confirmaient les westerns et tous les films américano-européens importés chez nous.

Mais l’important c’est de bien se sentir dans sa peau et dans ses franges, nest -ce pas?

J’ai mis ma chemise à franges Cow girl et j’étais fière comme un paon. Aucune idée de la marque ni de la boutique à la mode où je l’ai eu. J’étais déjà habituée à écumer les marchés ou les foires pour dénicher la robe, les chaussures ou les bijoux.

Ce qui me manquait? le reste de la panoplie cow girl, impossible de vous dire si en 82 j’aurais opté pour le total look mais si j’avais eu ces très beaux accessoires, j’en aurais fait un savant usage.

 delire-de-willykean0002

 

delire-de-willykean0003

J’ai un faible pour les sacs Jérôme Dreyfus, Trussardi, Gérard Darel, Tods et Minority. Et la reine de la sélection, c’est la chaussure Christian Louboutin avec ses franges qui tombent en cascade.

6 commentaires

  1. La chaussure frangée est une pièce très forte. Il faut pouvoir assumer. Et je la mettrais avec pantalon et chemise bien ceintrée, entrouverte à la façon Johnny Guitar.

  2. Deja en 82 tu etais a fond dans la mode .C’est super de se rppeller ca.
    Tu as raison l’important c’est de se sentit bien dans sa peau !!!
    Elisa

  3. Le look cow boy m’a toujours fait hurler de rire, je trouve que c’est un peu too much et dans ma tête, les franges c’est utile uniquement quelque part sur une Harley Davidson sur la Route 66!!

  4. C’est vrai Elisa, j’étais déjà à fond dans la mode. Et je continue.

    Alban. Je continuerai de mettre des franges Alban, mais ne compte pas sur moi pour faire une ballage en Harley. La première fois que c’est arrivé, j’ai pleuré comme une madeleine. La deuxième fois. Le conducteur de la Harley s’est arrêté sur le côté et m’a dit ceci: » je veux bien rouler, pas envie de me suscider. Si tu continue de me serrer au point de me couper le souffler ça risque de se terminer en accident. Alors, nous remontons, détends toi, sois plus souples, suis mes mouvements… »

    Tu comprends donc. Alors je resterai une Cow girl dans ma chambre d’étudiante.

  5. Moi j’aurai rajouté le 6 et le 10 à ta tenue. Trop Mimies les filles! C’est fou comme juste des franges et du daim ça en jette! Sympa la note et la photo rétro. Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s