Le match des cultures: grossesse et naissance

Après les fiançailles, le mariage, l’annonce du bébé à venir, brossons un peu le vécu des grossesses ici et là bas avant d’enchaîner sur la naissance. Comme je vous l’ai déjà précisé dans les autres posts, ce n’est pas une thèse que je présente, mais juste une synthèse humoristique de deux cultures qui se complètent.

Au Nord, une fois l’annonce de la grossesse faite, souvent c’est au cour d’un repas, c’est des oh, ah, félicitations. Parfois certains diraient même enfin! Mais bon, avec moi, c’eût été délicat. D’éjà que pour les anniversaires et les fêtes de fin d’année, je leur avais dit: Gare au premier qui m’offre une cocotte, une poêle ou tout autre ustensile de cuisine… « 

Tous nous ont félicités. De toutes façons ça faisaient déjà trois mois que j’attendais mes triplés. La première à le savoir fût ma belle mère. Nous lui avons fait un colis, dans le colis il y avait trois pellotes de laine de couleur différente. Rose, jaune et bleu. Elle mit une semaine pour comprendre, puis une fois le choc encaissé, elle s’est mise au travail. Toute la layette en laine venait d’elle. Des chaussons aux bonnets. Bref, ça c’était pour Mamie, je l’appelait mamie, comme tout le monde.

Puis ce fût le tour du reste de la famille. Pendant le repas de noel,au dessert, quant à l’heureux papa, il avait su l’heureuse nouvelle un soir en rentrant de travail: j’avais remis ma robe de mariée. Et quand il a sonné, toute de blanc vêtue, je lui ai ouvert la porte. Il a tout de suite compris. ça c’est pour le « cinéma » au Nord.

Mais au sud ça se passe autrement. Au sud on est beaucoup pudique, on se tait; on ne raconte pas, on ne parade pas. On laisse venir. Une fois que la femme est convaincue de sa grossesse, elle reste très discrète, aussi muette qu’une carpe. Superstition, croyances tenaces: pour conjurer le mauvais sort. On ne sait jamais. La voisine pourrait voir d’un mauvais oeil votre bonheur? Peut être même la belle mère, on vit parfois dans la peur du méchant qui pourrait vous jeter un sort, provoquer une fausse couche. On se tait. Même le mari n’est souvent au courant que par surprise. Une fois que le ventre de  sa femme est bien arrondi.

Elle ne lui dit pas, il découvre. Au Sud on dit pourtant que une grossesse n’est pas une maladie, ce qui signifie que votre état de femme enceinte ne vous dispense pas de travaux domestiques parfois contraignants. Sauf dans certaines familles où vous êtes choyée, où on vous épargne les travaux ménagers.

Au Nord, la femme enceinte est très fashion, elle s’achète des ceintures pour souligner son ventre arrondi dès les premiers mois. Au Sud, elle n’a pas le temps d’être coquette, sauf si son époux et elle ont les moyens de vivre confortablement. La femme enceinte se lève tôt pour faire le ménage, vendre des beignets s’il le faut, faire la cuisine, s’occuper des enfants si elle en a déjà, sa journée s’achève lorsque la maisonnée se met au lit. La femme enceinte n’est jamais fatiguée. Elle est forte. Des envies de femme enceinte, elle ne connait pas ou alors elle les ignore.

Au Nord, on vous propose des cours d’accouchement, la gymnastique et bien d’autres choses utiles au bien être de la future maman. Malheureusement, je nai pas eu la chance de profiter de tout ça. Il fallait ménager les « loupiots ». pas de gymnastique ni de cours. Rester allonger pendant deux mois et demi dans un hôpital pour éviter les contractions. Je dois vous dire que chez moi, au Sud, nous avons plusieurs grossesses jumellaires dans la famille et mêmes des jumeaux prématurés. Il sont aujourd’hui plus grands que moi. Pas de soins particuliers, pas de couveuses. Ils ont survécus. Mais ici, on est prudent et je suis d’accord avec ce principe. J’engoissais tellement d’accoucher de prématurés que j’étais prête à tout.

Jai dû vivre deux mois sous surveillance médicale. Et je ne regrette rien. J’ai fait de beaux bébés en bonne santé, le sacrifice qui m’a épargné un accouchement prématuré, le calvert de certaines mamans. Ici, chacun a sa vie. On vous laisse tranquille.

Au sud, une femme enceinte travaille jusqu’au moment où elle ressent les premières douleurs. Il n’y a pas de repit. Pire, pendant le travail, certains membres indélicats ont le chic de vous faire passer un interrogatoire comme si vous étiez une criminelle. Si le travail est long et douloureux, ça voudra dire que vous n’avez pas été fidèle. Il faudra avouer afin que tout se passe bien….

La suite pour demain.

Publié par willykean

I got inspired by Gloria Gaynor's song for my blog title. This song is really me. I am a mother of three, very passionate by fashion, litterature, cooking, art, and many other interesting subjects. My blog will be mainly written in french as i am not an english speaking. Only some of my post will be in english. My mission is to inform you, to share and learn from you. Je suis ce que je suis is a blog based on experience sharing, fashion, food, litterature, ,art....everything passionate hobbie of willykean. I started my blog in mars 2006, firstly powered by Marie claire. One year later, i move to Wordpress. Humour is another part of my blog; As the elders said in my culture, "a man who laugh forget about his empty stomach." Pour ceux qui me lisent déjà depuis mars 2007, Je suis ce que je suis. passionnée de mode, de littérature, cuisine, d'art, de musique.... Une boulimique de tout. Une envie de partager ma double culture ou même ma culture du monde. J'aime dire que je suis une citoyenne du monde, ouverte à tout. J'adore ébaucher des nouvelles, ou des romans, j'aime lire, cuisiner, Je suis une collectionneuse (bijoux, foulards, vêtements, poupées, pierres), magazines, chapeaux..... Une autre de mes passions qui prend énormément de place dans ma vie c'est la mode. Je suis autodicdate. J'ai crée pendant 6 ans mes propres vêtements, activité mise entre parenthèse pour le moment. Je suis la maman de trois adolescents de 12 ans qui sont devenus prioritaires dans ma vie de créatrice, puis de bloggeuse. Traiter même des sujets douleureux avec humour pour vous faire sourire... là est ma mission Cela ne m'empêchera pas de pousser un "coup de gueule" s'il le faut. Bon séjour chez moi.

3 commentaires sur « Le match des cultures: grossesse et naissance »

  1. 4est vrai qu’ici, dès qu’une femme tombe enceinte, elle bénéficie aussitôt d’une attention particulière…
    Elle se retrouve presque dans une bulle.

  2. Et oui ici une grossesse c’est un truc de fou…on a le droit à du repos , a une insémination et la grande mode …avoir un gamin à 40 ans…et moi ben j’aime pas cette mode là lol je veux dormir tranquille…
    J’en parle car certaines personnes me « harcèlent » par rapport à cela ..genre après un mariage il FAUT faire un enfant euh ben euh non …
    et puis dans le sud il y a la famille qui est présente et mine de rien c’est un truc qu’ici on a plus du tout…

  3. Hé bien, quelles différences! J’aurais cru justement que la grossesse serait plus entourée au sud, vu qu’elle est extrêmement attendue!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :