Ketty Sina: de Claude François au Kamukera, II

Claude François décède, Ketty touche le fond. Mais tel le roseau qui plie mais ne casse pas, elle lutte, elle essaie de trouver une porte de sortie.  Ruinée, et seule pour élever ses deux filles et son fils, Ketty est épaulée par Radia, la mère de Mia Frye et les commerçants de quartier, qui lui donnent des provisions pour boucler les fins de mois.

Ketty entame une formation grâce à l’ANPE. L’idée de créer un restaurant afro antillais se précise de plus en plus. A l’ANPE, c’est Martine sa conseillère et fan de Claude François qui l’aide à récolter une aide de l’Etat, et Ketty ouvre en 1998 son restaurant, le Kamukera dans le XIII arrondissement à Paris.

Au Kamukera, chez Ketty, vous venez vous déhancher sur la musique de Claude François, et pour les adeptes de karaoké, frédonner Alexandrie, alexandra, magnolias for ever, le lundi au soleil, ça s’en va et ça revient…. Ou applaudir le sosie de Cloclo.

Si vous lisez 40 ans et alors , vous comprendrez que je vous passe assez souvent le même refrain. Oui ça s’en va et ça revient. Depuis que j’ai découvert le Kamukera, je m’y rends de temps en temps pour me vider la tête. Voir Ketty vous offrir de mini spectacles, parfois, seule ou avec ses enfants me ravit énormément.

Claude François n’est plus mais Ketty reste définitivement une Clodette.

 Sources, Femmes Actuelles

Plus d’images et de diaporama chez Troupe Cloclo for Ever

Kamukera, 113 rue du Chevaleret

01 53 61 25 05

Protected by CopyrightSpot