Candi Staton, In the Ghetto

candi staton

 

La première version que je connais de cette chanson, est de Elvis Presley.

Sortie en avril 1969, cette chanson fût sanctionnée par Richard J Daley, maire de Chicago. Interdiction formelle de le diffuser dans les clubs et à la radio. Elle était considérée comme une chanson politiquement incorrecte. Mais, peut on étouffer la vérité avec des lois?

Je ne crois pas, Elvis l’a chanté, les années ont passé, la chanson est toujours là, plus appréciée que jamais et rien ni personne ne pourra nous interdire de l’écouter.

Mais ce n’est pas là le propos de mon post. Si je me suis accoutumée à la version de Elvis, c’est parce que je ne connaissais que celle là, mais je viens de découvrir d’autres versions, celle de Candi Staton, qui sera la vedette aujourd’hui. C’est justement en faisant des recherches sur cette chanteuse que j’ai été agréablement surprise de découvrir qu’elle aussi avait donné une touche à ce titre culte.

In the Ghetto, single de Candi Staton sorti en 1972

Candi Staton, avec sa voix puissante aux accents douloureux a traversé les âges et les épreuves de la vie. Reine de la soul music des années 60 et 70, Candi Staton revient avec Who’s hurting now?
Candi station  a grandi dans la pauvreté à Hanceville en Alabama, dans les années sombres de l’après guerre. Elle a fait ses débuts dans le Gospel avant de se lancer dans la musique « profane ».  Elle a réussi à se hisser au top des hits avec Young Hearts Run Free.
En 1990, un de ses Gospels, You Got the Love, a été repris par The Source et connu un succès planétaire. Sa musique a souvent été comparée  à une musique diable.
Eh bien! si Candi Station est une chanteuse du diable alors je signe avec son nouvel album Who’s Hurting Now?

Dolly Parton a elle aussi interprété In the ghetto. Ecoutez la.