Quand lui dire Je t’aime?

Quand lui dire  » Je t’aime »?

Sans doute jamais! Ou peut être l’aimer tout simplement. C’est une question à laquelle j’ai longtemps cogitée étant plus jeune. Aujourd’hui, j’ai arrêté de m’interroger. Car pour moi, l’amour n’a pas besoin d’être plannifié sinon, nous serions tous devenus des love planners.

Autant ma curiosité m’a emmenée à interroger mes aînées sur le minimum à savoir pour une jeune fille autant je faisais un blocage sur cette phrase en trois mots: Je t’aime.

J’ai toujours pensé, peut être à tort, qu’il était inutile, impudique de dire je t’aime. Il suffit d’aimer, pas besoin de le dire. D’ailleurs lorsqu’un garçon disait m’aimer, je ne l’aimais plus. Incohérent mais c’était ainsi. Je ne faisais pas confiance aux paroles mais aux actes. Clamer ses sentiments semblait à mes yeux une hypocrisie envers l’être aimé. Alors je ne le dis pas, je le vis, je le montre. Je le gagne.

Est-ce normal de le vivre ainsi? Aucune idée. Mais qu’est ce que la normalité? Est ce de dire un million de fois que l’on aime, aussi souvent que l’on prétend aimer ou ne rien dire parce que l’on sait comment faire savoir à celui que l’on a choisi d’aimer, comment lui faire sentir tout l’amour que l’on ressent pour lui?

Ceci est une interrogation à laquelle vous pouvez répondre ici, chez willykean, aussi bien chez www.pratiks.com. Je viens de découvrir Pratiks; c’est un site communautaire très sympatique et drôle. On y apprend à faire son virage en jet ski, à cuisiner une curry d’aubergine, à s’épiler les sourcils, si vous ne le savez pas encore. Des vidéos amateurs et de spécialistes sont à votre disposition.

Alors, avant de vous lancer dans un curry d’aubergine, ou une épilation de sourcil, dites moi quand l’on peut dire « JE T’AIME ».