Woopi Goldberg,It comedienne

I am poor, Black, i may even be ugly, but dear God, Im here, i’m here.

woopiA 53 ans, Woopi est toujours là.

Après avoir raflé Oscar, Emmy, Tony, Grammy et Golden Globe, Woopi continue de défier Hollywood avec sa non conformisme.

Woopi Goldberg est née Caryn Elaine Johnson à Chelsea, le 13 novembre 1955. Avant de se lancer dans la comédie, elle travaille dans un funérarium à New York, un travail qui lui permet de financer ses cours de théâtre.

A dix-huit ans, Whoopi Goldberg épouse Alvin Martin, un spécialiste de la drogue qui est chargé de l’aider à se défaire de son addiction: une fille nommée Alexandra naît de cette union l’année suivante.

Woopi part s’installer à Los Angeles, et décide de se lancer définitivement dans le métier de comédienne. Elle se produit alors avec plusieurs compagnies de comédiens d’improvisation, parmi lesquelles le groupe Spontaneous Combustion, grâce auquel elle développe ses talents dans l’art de l’interprétation et du stand-up.

En 1983, Woopi Golberg  présente au Dance Theatre Worskhop de New York The Spook Show, un one-woman-show composé de cinq monologues; Elle recevra d’ailleurs un Grammy Award pour ce spectacle, deux ans plus tard. Puis elle obtient son tout premier rôle au cinéma sous la direction de Steven Spielberg  intitulé La Couleur pourpre , aux côtés de Danny Glover et Oprah Winfrey . Elle y joue le rôle de Celie, une jeune afro-américaine du début du vingtième siècle qui est mariée à quinze ans à un homme qui la bat et l’avilit. D’abord totalement soumise, elle nourrit par la suite un sentiment croissant de révolte qu’encourage la maîtresse de son époux. Le récit est une adaptation d’un roman d’Alice Walker paru en 1984. Whoopi Goldberg signe une prestation remarquée qui lui offre le Golden Globe Award de la Meilleure Actrice en 1986, ainsi qu’une nomination aux Oscars, en même temps qu’elle accède à une renommée internationale.

Ainsi, les portes du cinéma et de Hollywood s’ouvrent à elle. Whoopi Gooldberg jouera à partir de 1986 dans divers films. On la  retrouvera ainsi dans «  Jumpin’Jack Flash » en 1986, « Fatal Beauty » et « Pie Voleuse » en 1987 ou encore « The Long Walk Home » en 1989.

C’est grâce à son rôle dans le film fantastique Ghost en 1990 que Whoopi Goldberg obtiendra sa toute première récompense avec l’oscar du meilleur second rôle féminin. Dans ce dernier, elle incarne un médium qui vient en aide à l’esprit errant de Patrick Swayze . La distribution de la fiction réalisée par Jerry Zucker comprend également l’actrice Demi Moore qui campe le personnage de Molly Jensen.

Woopi est reconnue pour son talent et ses capacités à interpréter des rôles aussi différents les uns que les autres avec de la comédie, du drame ou du fantastique. Par la suite de nombreux films à succès viendront tels la série des Sister Act en 1992 et 1993, où elle est Dolores, ancienne chanteuse de cabaret devenue reine du gospel dans un couvent. Si ce premier volet, dévoilé en 1992, connaît un franc succès, Sister Act 2 suscite en revanche de moins bonnes réactions de la part du public et des critiques à sa sortie en 1993.

Whoopi Goldberg a aussi donné la réplique à Gérard Depardieu dans Bogus, que signe Norman Jewison en 1996. Toujours en 1996, l’actrice donne la réplique à Dianne Wiest et Eli Wallach dans L’associé , de Donald Petrie . Elle y incarne un trader brillant qui, lassé des manigances d’un de ses collègues machistes, décide d’ouvrir son propre cabinet.

Bien que la comédienne est essentiellement connue pour ses prestations comiques, elle s’essaye parfois à des registres plus graves, comme avec les drames Aussi profond que l’océan ou Une vie volée en 1999.

Whoopi Goldberg est très appréciée dans le milieu cinématographique américain, notamment pour son franc-parler et ses prises de positions audacieuses. On se rappelle qu’elle s’est opposée ouvertement aux mesures contre le tabac du maire de New York Michael Bloomberg, et surtout à la politique du président George Walker Bush, ce qui a précipité la fin de sa collaboration avec la marque diététique Slim-Fast. On va donc lui confier à quatre reprises l’animation de la cérémonie des Oscars, et elle devient ainsi la première femme à s’imposer dans cet exercice.  

Certains films moins connus en France remportent un franc succès. Whoopi Goldberg tournera ainsi avec Will Smith dans « Made in America », avec Ray Liotta dans « Corrina corrina » en 1994. Malgrè une absence dans les magasines peoples ou autres, Whopi Goldberg n’a jamais été aussi présente dans le monde du cinéma.