Francine Stelmaszyk: l’art à fleur de peau

L’inspiration par les mots.

Parlons d’art ce matin. Cet article est particulier pour moi. Particulier dans le sens où il met en lumière une personne importante de ma vie. Perdue de vue et retrouvée il y a seulement quelques semaines.

Francine Stelmaszyk, artiste peintre, m’a fait comprendre, encore une fois, qu’il faut toujours aller au bout de ses rêves. Ne jamais se laisser détourner du chemin que l’on s’est tracé.

Lorsqu’il y a vingt ans, j’ai découvert la première toile de Francine Stelmaszyk, mon intuition me disait qu’il y avait du talent, un talent subtil, concis, qui ne demandait qu’à éclore. C’était une toile neutre, mais déjà pleine de profondeur: une tête d’homme, des mains de femme jointes, qui s’y introduisent par le haut du crâne.

Le travail de Francine a évolué depuis. Toujours dans l’abstrait, des tableaux aux titres évocateurs, des couleurs vives pour la plupart, neutres parfois. L’artiste explore la vie, les sentiments…

Porte Bonheur, Cocon, Pure Tendresse, Rêve d’afrique

L’art chez Francine Stelmaszyk n’est que expression, communication. A chacun d’y donner le sens que l’oeuvre lui inspire.

Pour changer des cadeaux de noël, ou des cadeaux en général, visiter les galéries de Francine Stelmaszyk; c’est à la portée de toutes les bourses.

Odexpo

Galerie d’art