Animal sauvage échappé du zoo en vue!

http://www.one-voice.fr/fr/node/902

Deux ans déjà que je tourne cette phrase dans tous les sens. Deux ans que j’essaie de me persuader que je ne suis pas susceptible, que mon interprétation de ce commentaire est tout à fait objective. Deux ans que je me demande quelle attitude adopter face à ce genre de commentaire.

« Evitez quand même le total look au risque de ressembler à une panthère hystérique récemment sortie d’un zoo »

Si vous avez du mal à lire l’intégralité du texte, demandez moi, je vous le transcrirez.

Alors oui, je suis susceptible quand une suppression de train me fait arriver  en retard à un entretien de travail et que l’assistante, puis le dit employeur me demandent si c’est tous les jours pareil.

Susceptible quand cette même personne me demande si je suis susceptible. Ou qu’on ne sache pas encore l’orthographe de mon nom de famille après quatre années de bons et loyaux services dans une entreprise.

Pardon d’être susceptible, vous ne l’êtes pas vous? Aucune importance. Il faut bien qu’il y en ait, des gens susceptibles comme moi.

Attention, je ne suis pas enocre un tigre, ni une panthère, mais je risque de le devenir si vous me mettez en contact avec certains objets, des bijoux par exemple. Vous allez bientôt comprendre de quoi je parle.

Accro de magazines de mode et multiples autres choses futiles, j’épluchais les pages d’un de mes magazines préférés il y a quelques années, lorsque je tombe sur un petit article en médaillon, qui parle de bijoux ethniques.

Je n’aime pas  ce mot mais soyez rassurés, je l’utilise moi aussi à force.  Je tombe donc sur les bijoux d’une créatrice, mis en lumière par une journaliste. Je ne suis pas journaliste, et je fais la même chose. Quand j’aime, j’en parle. Sans faire de compaison qui pourraient heurter la susceptibilité des gens comme moi.

Je me suis énervée, face à ma page, j’ai pesté un moment à voix haute. Puis je me suis soignée et guerie toute seule. A défaut de passer pour une personne susceptible, j’ai décidé de garder un happy face et d’en rire.

Smile Willykean, smile, the world is wonderful. Isn’t it?

Je refuse aujourd’hui de me laisser offusquer par ce genre de message, alors je fais fonctionner mon sens de l’humour. Si dans mon boubou, j’ai l’air d’une femme de ménage, j’accepte d’être une panthère hystérique échappée du zoo avec mes bjoux ethniques.

Je tiens à signaler à tous ces créateurs, ces disigners et ces journalistes, et moi même ici présente, que ethnique n’est  peut être pas approprié. Quand l’on sait que dans le pays d’où je suis originaire, il n’y a pas moins de soixantes ethnies et que les habitudes alimentaires, vestimentaires et les coutumes peuvent différer selon les régions et groupes ethniques.

A moins que ce ne soit là une façon de sous évaluer l’art des pays du sud. Pour être plus juste, je dirais bijoux africains, tibétains, indiens… ce serait déjà une infime reconnaissance des peuples d’où l’on n’ hésite pas aujourd’hui à puiser son inspiration.

Je suis une panthère hystérique échappée d’un zoo et j’ai le sens de l’humour!!!

Et si l’envie vous prend de courir de gros risques, de devenir des mananimals, visitez ces sites listés ci- dessous.