Polyamory: polygamie revisée du 21 ème siècle

La polyamorie, c’est la nouvelle tendance des couples qui partagent plus d’un partenaire en même temps.

Dans le temps et encore aujourd’hui, on parle de polygamie dans les pays en voie de développement. Les femmes se battent pour garder leur homme et voilà que aux Etats unis, on  clame que la polyamorie est la révolution du vingt et unième siècle.

Je vous explique: Jeanne et Paul sont mariés depuis plusieurs années. Ils sont parents ou pas du tout. Jeanne est amoureuse de Joannie qui s’intéresse à Brian, meilleur ami de son époux Darlan. Brian a des vus sur Bridget qui est amoureuse de Mickael, vous me  suivez?

J’abbrège. Toute cette bande d’amoureux est très hônnete, pas hypocrite, un peu snob sans doute. Et très moderne; au lieu de parler de polygamie, ils diront polyamorie.

Un jour Joannie rentre du bureau -elle en a déjà discuté avec bridget et Jeanne-, et annonce à Darlan qu’elle compte agrandir la famille. Alors deux options se présentent à Darlan : il suit le mouvement ou il part. Mais oui, pour partager, il faut être polyamoureux soit même.

Parfois, on finit par former une vraie tribu sinon on peut faire simple en vivant une vie polyamoureuse épanouie à trois ou quatre.

Demandez moi si ce n’est pas ce que nous vivions déjà en afrique. Mais dans un continent à controverse, on se pose peu ou pas de questions. Le mouvement vient des Etats Unis, où la polygamie des mormonts est pointée du doigt, ou Bill Clinton a dû s’excuser en public pour avoir eu une relation suivie cachée avec son assistante.

Lorsque il y a quelques années ma soeur m’a annoncé qu’elle rêvait de créer une société qui soignerait les âmes par le rire, je lui ai ri au nez.

Très vite le mouvement s’est répandu; de séminaires du rire  populaires aux séances VIP, les « inventeurs » ont fait fortune. Si j’avais su il y a vingt ans que aujourd’hui, il se créérait des clubs très fermés pour polyamory, j’aurais rassuré les deux coépouses du frére de ma meilleure amie, malades de jalousie pendant mon séjour d’une semaine chez eux.

Partager et vous n’en serez  que plus épanouis!

Admettons. On partage sa compagne ou son compagnon avec d’autres. On ne s’en cache pas. Si l’ami de mon ami n’est pas forcément mon ami, chez les polyamoureux, le deuxième ou le troisième compagnon de ma femme peut être l’amant de ma maîtresse et nous vivrons tous heureux sous le même toit.

 Mais comment organiser tout ça?

Il faut être un très bon amour planner.

Tenir une réunion d’amoureux afin d’organiser comment partager sans léser les uns et les autres.

Il est primordial de proposer un calendrier. Plus facile à trois. Trois jours par semaine avec le sexe opposé et un jour en  commun.

Méfiez vous tout de même! Polyamoureux ou pas, léser une femme ou un homme amoureux peut être source de litiges dans le meilleur des communautés.

Et si Joannie ou Brian n’ont plus envie de partager, vous pouvez trouver un Brandon ou Eilred, ou Missy pour reformer votre famille recomposée.

Pensez vous qu’il est possible de créer une ou plusieurs relations amoureuses ouvertes, tendre et durable sans jalousie?

Source photo http://www.newsweek.com/id/209164

Publié par willykean

I got inspired by Gloria Gaynor's song for my blog title. This song is really me. I am a mother of three, very passionate by fashion, litterature, cooking, art, and many other interesting subjects. My blog will be mainly written in french as i am not an english speaking. Only some of my post will be in english. My mission is to inform you, to share and learn from you. Je suis ce que je suis is a blog based on experience sharing, fashion, food, litterature, ,art....everything passionate hobbie of willykean. I started my blog in mars 2006, firstly powered by Marie claire. One year later, i move to Wordpress. Humour is another part of my blog; As the elders said in my culture, "a man who laugh forget about his empty stomach." Pour ceux qui me lisent déjà depuis mars 2007, Je suis ce que je suis. passionnée de mode, de littérature, cuisine, d'art, de musique.... Une boulimique de tout. Une envie de partager ma double culture ou même ma culture du monde. J'aime dire que je suis une citoyenne du monde, ouverte à tout. J'adore ébaucher des nouvelles, ou des romans, j'aime lire, cuisiner, Je suis une collectionneuse (bijoux, foulards, vêtements, poupées, pierres), magazines, chapeaux..... Une autre de mes passions qui prend énormément de place dans ma vie c'est la mode. Je suis autodicdate. J'ai crée pendant 6 ans mes propres vêtements, activité mise entre parenthèse pour le moment. Je suis la maman de trois adolescents de 12 ans qui sont devenus prioritaires dans ma vie de créatrice, puis de bloggeuse. Traiter même des sujets douleureux avec humour pour vous faire sourire... là est ma mission Cela ne m'empêchera pas de pousser un "coup de gueule" s'il le faut. Bon séjour chez moi.

3 commentaires sur « Polyamory: polygamie revisée du 21 ème siècle »

  1. moi je n’y crois pas…pour le moment ! mais comme on le dit souvent : fontaine je ne boirais pas de ton eau…gros bisous à toi et bon dimanche !

  2. Le mot « polyamory » ressemble beaucoup à « polygamy », mais je crois que c’est rarement la même chose.
    La polygamie, c’est normalement un homme qui a plusieurs épouses, qui ne sont pas forcement toutes d’accord de le partager.
    Le polyamour peut prendre beaucoup de formes, mais en tout cas, ça part du principe que toutes les personnes impliquées sont consentantes.
    Et, comme tu l’as bien écrit dans ton article, et la photo utilisée le souligne, les femmes peuvent, elles aussi, avoir plusieurs partenaires (qui eux, ont peut-être d’autres chéries).
    (D’ailleurs pour la photo, elle est de Timothy Archibald pour Newsweek, http://www.newsweek.com/id/209164

    Sinon, pour ta question à la fin: oui, c’est possible! Je reviens juste d’un week-end chez des amis qui ont des relations polyamoureuses entre eux qui durent parfois plus que 15 ans et un des couples ouverts existe depuis plus de 25 ans…
    Même après des si longues années, la jalousie peut de temps à autre frapper à la porte, mais elle n’est pas insurmontable.

    Il y a aussi Françoise Simpère qui vit des « amours plurielles » depuis des décennies, son livre « Aimer plusieurs hommes » vient d’être reedité.

  3. Le polyamour n’est pas seulement un mélange de relations amoureuses avec plein de monde impliqué. Pour ma part, cette promiscuité m’intéresse moins. Je suis moins attirée par les trios ou les quatuors ou les communes. Par contre, je vis plusieurs amours. Je suis mariée depuis 15 ans et mon mari a également une copine.

    Dans notre cas, ça s’explique ainsi: on ne s’interdit pas d’avoir des amitiés avec des personnes de sexe opposé. Or, inévitablement, il se trouve que je peux aussi éprouver du désir pour certains de mes amis. Un désir, entremêlé d’affection et une envie d’intimité. Donc j’ai des amis qui deviennent mes amants, sans que cela ne remette en question quoi que ce soit dans mon couple. Car le fait d’accepter qu’on puisse aimer plusieurs personnes dédramatise tout et replace les choses en perspectives. Ce n’est pas parce que j’éprouve du plaisir (et parfois même de la passion) à passer du temps avec un ami-amant que je veux repartir à zéro, refaire un autre projet de vie avec cette personne.

    C’est avec mon mari que j’ai un projet de vie. Mon mari qui est aussi mon ami-amant et qui est le père de mes enfants. Je conçois par contre que certains désirent avoir un projet de vie avec plusieurs personnes, mais ce n’est pas mon cas. Moi je ne demande qu’à pouvoir poursuivre mes amitiés amoureuses, à ne pas confondre avec le « fuckfriend » qui nous intéresse que pour le sexe.

    Pour moi, le polyamour n’est rien d’autre que d’accepter l’amitié homme-femme qui laisse place à l’expression des sentiments et du désir. Mais ils sont rares les amoureux qui acceptent que leur conjoint entretienne ce genre d’amitié sincère (qui pour moi constituent le sel de la vie).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :