Poulet à cache cache

Sur la route de Noé

C’est arrivé le jour où nous revenions de Noé. Noé c’est la ville à la frontière du ghana ou j’ai failli me faire rapatrier.

Je vais vous dire, en 2007, quitte à passer pour une snob, j’ai opté pour la prudence. Chez nous, il y a un adage qui dit:

« on ne présente pas ses condoléances à la mère d’une froussarde »

Eh bien j’ai pris cet adage au pied de la lettre. A mes dernières vacances en Côte d’ivoire, j’ai fait un stock d’eau minérale, je faisais très attention à ce que je mangeais ou disons mon amie faisait très attention à ce qu’elle me donnait à manger.

Légumes, aseptisés, on ne peut pas faire mieux qu’aux USA mais presque. Vaisselles ultra protogées….

Nous voilà donc sur la route de Noé pour faire du shopping au Ghana. J’ai prévu mes bouteilles d’eau minérale, et quelques gâteaux pour la route. Après les avoir partagés plusieurs fois avec mes compagnons de route, plus rien.

Le shopping terminé, nous reprenons la route de retour. La faim nous tenaille. Insupportable. Notre accompagnateur demande au chauffeur de s’arrêter. Il faut manger.

Je me demande où et quoi manger?

Pas pour longtemps.

Le bonheur ici c’est de trouver à se restaurer n’importe où. Pas besoin d’une terrasse ni d’un salon chic. Un fût coupé en deux, un grill, des morceaux de poulet, ou autre chose, des légumes, et vous mangez à votre faim pour une somme modique.

Nous avons trouvé cet endroit.

Un restaurant sans nom.

Le chef est sympatique. Il s’active. Il nous assure qu’il est le meilleur du coin.

Mes amis ont l’air convaincus. Ils s’attablent et commandent leur poulet.

Moi je  préfère les regarder manger et je me contente de faire les photos. Il ne faut pas tenter le diable.

A la fin du repas. Ils ne sont pas satisfaits; la raison de leur mécontentement?

Le poulet n’avait pas de cuisses.

Interrogé par l’un d’eux, le chef est resté sans réponse. Un silence qui en dit très long à mon avis.

Mais que voulez vous? Ce sont des choses qui arrivent, des poulets sans cuisses!

Mais vous la prochaine fois, je vous emmène au Jardin d’Eden, un restaurant de plage un peu plus sophistiqué.

A bientôt

Publié par willykean

I got inspired by Gloria Gaynor's song for my blog title. This song is really me. I am a mother of three, very passionate by fashion, litterature, cooking, art, and many other interesting subjects. My blog will be mainly written in french as i am not an english speaking. Only some of my post will be in english. My mission is to inform you, to share and learn from you. Je suis ce que je suis is a blog based on experience sharing, fashion, food, litterature, ,art....everything passionate hobbie of willykean. I started my blog in mars 2006, firstly powered by Marie claire. One year later, i move to Wordpress. Humour is another part of my blog; As the elders said in my culture, "a man who laugh forget about his empty stomach." Pour ceux qui me lisent déjà depuis mars 2007, Je suis ce que je suis. passionnée de mode, de littérature, cuisine, d'art, de musique.... Une boulimique de tout. Une envie de partager ma double culture ou même ma culture du monde. J'aime dire que je suis une citoyenne du monde, ouverte à tout. J'adore ébaucher des nouvelles, ou des romans, j'aime lire, cuisiner, Je suis une collectionneuse (bijoux, foulards, vêtements, poupées, pierres), magazines, chapeaux..... Une autre de mes passions qui prend énormément de place dans ma vie c'est la mode. Je suis autodicdate. J'ai crée pendant 6 ans mes propres vêtements, activité mise entre parenthèse pour le moment. Je suis la maman de trois adolescents de 12 ans qui sont devenus prioritaires dans ma vie de créatrice, puis de bloggeuse. Traiter même des sujets douleureux avec humour pour vous faire sourire... là est ma mission Cela ne m'empêchera pas de pousser un "coup de gueule" s'il le faut. Bon séjour chez moi.

3 commentaires sur « Poulet à cache cache »

  1. En effet, un poulet sans cuisse, c’est un peu étrange..!! M’enfin, l’important que c’est que tes amis se soient régalés… sans trop de souci après coup!!

  2. Comme on dit chez nous: « ils sont vaccinés », qui veut dire immunisés. ILs se sont régalés malgré les cuisses manquantes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :