Les caprices d’Hortense

Ou « au bout de ses rêves »

Les Caprices d'Hortense
willykean.com

« Les caprices d’Hortense »est arrivé par mail. Il est beau, il est bien pensé. Je l’ai adopté tout de suite. Les Caprices d’Hortense est un extrait de ce à quoi ressemble ma vie.

Moi j’aurais plutôt traduit par « Rêves d’Hortense ». Parce ce que ce qui peut être pris pour des caprices par les uns représente pour moi, des rêves. J’aurais voulu avoir plusieurs vies pour être écrivain, peintre, photographe, poète, institurice, styliste et travailler dans l’événementiel.

Mais la vie n’est pas assez longue pour vivre tous ces rêves. L’événementiel a pris le dessus sur le reste. J’ai longtemps exploré ce domaine pour le plaisir avant d’en faire une profession. A savoir si je prendrai autant de plaisir. Je l’espère.

Pour revenir à Les Caprices d’Hortense », j’ai été beaucoup émue. Je le suis encore.

« Les Caprices d’Hortense » c’est l’oeuvre de Francine STELMASZYK, Artiste peintre et amie avec qui je collabore aujourd’hui. Francine est l’exemple même de ceux qui ont  un rêve et qui le rendent possible. Francine a commencé dans la Communication, avant de choisir la peinture comme activité principale.

Elle puise son inspiration de la vie de tous les jours, des pensées philosophiques. Francine a réalisé ce tableau en pensant à moi. Ce fût une agréable surprise et j’en suis profondément touchée.

Quant à « Le hasard des choses », je crois en avoir capté le sens. Mais je laisserai Madame STELMASZYK s’exprimer ici elle même.

Merci encore ma chère amie.

Toutes les oeuvres de Francine STELMASZYK sont ICI

Oeuvres déposées. Reproduction interdite sans l’autorisation express de l’artiste.

3 commentaires

  1. Salut Willykean!
    C´est un très beau partage, au bout de nos propres rêves :)
    Bon début de semaine
    A plus
    Elisa en Argentine

  2. Hello à tous!

    En effet, j’ai réalisé cette oeuvre en pensant à toutes les personnes pour qui le hasard a fait quelque chose, qu’elle soit bonne ou mauvaise….Ne baisse jamais les bras.
    Je suis moi-même arrivée à la peinture par hasard, laissant de côté tous mes rêves…Mais je crois que je prends tellement de plaisir à peindre que j’ai l’impression d’avoir tout réalisé…
    Cette oeuvre peut être aussi ta vie, toi qui la regarde…Je te la dédie….
    Francine Stelmaszyk

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s