Jean François STERELL

On blogue pour se faire entendre, pour acquérir une audience, et pour certains, gagner de l’argent. Là où bloguer sert à quelque chose de vrai, c’est lorsque les autres sont à l’écoute, prêts à vous venir en aider ou vous mettre en garde contre des utilisations abusives de vos vidéos ou vos textes.

Prenez l’exemple de Sandra, de A l’Heure du thé, la seule à m’avoir demandé pourquoi les commentaires étaient fermés sur mon blog pendant des semaines. Je me doutais qu’il y avait un problème sans savoir lequel. Eh bien Sandra m’a adressé un message sur Facebook. Une mauvaise manipulation, vite rectifiée. Mais en attendant que Sandra m’informe, aucun commentaire ne passait à travers les mailles tissées par moi même, par mégarde.

Merci Sandra.

Revenons à Jean François STERELL; c’est lui la vedette du jour. Jean François STERELL est arrivé sur mon blog grâce à l’article « Comment Willykean est devenue  un site de Placo« .

J’ai jeté une bouteille à la mer ou plus précisément sur la toile et elle est arrivée à lui. Après quelques échanges de mails, nous nous sommes promis que le premier qui trouvait une solution, devait en informer l’autre.

Il a été le premier à réussir là où j’ai échoué : entrer en contact avec le responsable du site qui a retiré les liens. J’ai suivi son exmple, sans feedback.

Je n’ai sans doute pas la « tête à l’emploi » ou la « plume ». Mais j’ai vérifié et je ne retrouve plus aucune trace des vidéos ni des textes. Je veille.

Jean François STERELL est professeur de lettres en Bretagne, il a longtemps séjourné à l’étranger: Angleterre, Tunisie et Algérie. Il a publié.

(Sources, http://pagesperso-orange.fr/editions-mld/page13.htm)

Fragments et autres esquisses.

 Elstir à Etretat,

une des nouvelles insérée dans 

Les Nombreuses vies d’Arsène Lupin,

 roman de François Ruaud

Les Errances de Sherlock Holmes

J’ai parcouru son blog d’information et d’auto promotion.

Prenez le temps de vous y arrêter.

Bonne culture!