Affiliation ou liberté de penser!

Beaucoup ont traité ce sujet et l’ont bien fait. Et il y en aura d’autres.

Ceci n’est qu’une petite parenthèse en réponse à certaines sollicitations. Mon blog est indépendant et par conséquent je le suis moi aussi. Ecrire des sujets qui m’interpellent, dénoncer certaines pratiques, partager mes passions: ce sont les missions que je me suis données.

Parfois on se demande si toute cette énergie ne mériterait pas une petite récompense.

J’ignore si j’arriverai un jour à réunir les deux: loisir et « affaire ». Peut être jamais!

Je me crois assez rebelle pour me plier aux exigences des sociétés, en quête de partenariat, d’affiliation ou que sais je encore.

Faites tout ce que vous voulez, vous n’aurez pas ma liberté de penser.

Je sais que j’aurai du mal à succomber au blog professionnel, qui permet de se faire un complément de revenu grâce aux affiliations. J’en ai crée deux à cette fin sans pouvoir les faire vivre. La raison de ce désintérêt?

Le plaisir que j’éprouve à écrire ici des sujets qui me tiennent à coeur.

A titre d’exemple,  ma rubrique littérature m’a valu une demande de revue de roman. A réception du roman, j’ai essayé de le lire. Sans succès. Je n’ai jamais pu aller au délà de 30 pages. Il ne m’intéressait pas. Au lieu de copier coller la revue toute prête publiée partout sur d’autres blogs, j’ai préféré ne rien écrire. Fin de la collaboration. Je n’ai pas relancé, par peur de recevoir encore un autre qui ne m’inspire pas.

Bref. Le pompom, c’est la demande d’une marque de lingerie. Visite du site. Articles très intéressants. La tentation était trop forte. Alors un petit mail en réponse au responsable de la marque.

Après lui avoir expliqué les raisons pour lesquelles je ne peux être affiliée, et par conséquent qu’il me faudrait une rémunération pour écrire des articles réguliers, la réponse est tombée comme une gifle.

Monsieur doute que wordpress n’accepte pas les affiliations, monsieur me réprend intégralement le contenu de son premier courrier en oubliant de le mettre en surgras au cas où je n’aurais pas bien saisi son propos.

Ma réaction a été des plus rapides.

A quoi ça sert d’expliquer, de se justifier.

S’il me lit: je dis, je répète et je confirme que wordpress.com n’accepte aucune affiliation. Deuxième chose. Je n’ai pas attendu après mon blog pour me procurer de la lingerie. Et enfin, je garde ma liberté de penser.

Et pour tout ceux qui désirent collaborer avec moi, mon blog couvre des sujets divers. Je reste ouverte à toute collaboration réelle. Pas d’affiliation et pas de partenariat de tiroir.

Merci.