Don de sang : un besoin crucial permanent

Un message un peu décalé direz vous?

C’est vrai, nous avons des plannings stéréotypés, comme nos vies, nos blogs. Quoique, Willykean, c’est le blog mode qui ne parle pas que de mode. Tous les ans, à des périodes bien définies, il fleurit partout des messages, pour le cancer des seins, la femme battue, le don de sang…..

Ce matin j’ai envie de lancer à nouveau un appel. Le besoin de sang, et de plaquette n’est pas un problème estival ou ponctuel, il est permanent. Nos vies en dépendent. Tout peut arriver à n’importe qui, à n’importe quel moment. Des dons réguliers pour ceux qui peuvent sauver plusieurs vies.

Si les collectes organisées réhaussent les stocks des banques de sang, il faut rester vigilant, mener une campagne continue afin d’éviter les manques dans les hôpitaux.

Pensez à la femme qui fait une hémarragie à la suite des couches. Elle a besoin de plaquettes, il en manque dans la maternité qui l’a accueillie. Sa vie ne dépend que de 2 kgs de plaquette. Il faut les trouver, c’est une question d’heure….

Evitons que cela arrive souvent. Faisons des dons réguliers pour ceux qui en ont besoin.

Merci d’avance à tous ceux qui me liront et feront don d’eux mêmes!

Renseignez vous dans vos mairies. Il existe des collectes mobiles ou alors, rendez vous sur des sites réservés à cet effets

http://www.dondusang.net/rewrite/site/7/.htm?idRubrique=14

2 commentaires

  1. en tant que membre d’un rotaract, j’ai participé avec le rotary international, à une journée don du sang à Lorient (56). Malheureusement je ne peux pas donner mon sang car je suis trop maigre mais j’ai été tracter toute une journée dans les rues et j’ai été choquée par le manque d’intérêt des gens envers cela ! je pense que tant que le besoin ne leur ai pas survenu, ils s’en foutent ! et finalement c’étaient les jeunes d’une vingtaine d’années qui étaient les plus réceptifs et compréhensifs !

  2. Merci Marie d’avoir réagi si vite à ce post. C’est vrai que parfois, on a tendance à se dire que ça n’arrive qu’aux autres. Dos au mur, on réalise soudain l’importance de ce sang, de ces plaquettes…

    Je continuerai d’en parler, d’écrire, de faire ma propre campagne autour de moi. Le don de certains m’a sauvé la vie. Alors il est de mon devoir de porter « la bonne nouvelle » partout où je peux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s