Le monde vu de ma fenêtre

Je ne voyais plus la neige, suspendue aux nouvelles de Africa.net, BFM TV et à toutes sortes de revues de twitter. Ce matin, à mon réveil, j’ai couru à la fénêtre.

Il neige. Et c’est beau.

Le monde est comme pur,

Sans haine, sans guerre, sans pouvoir.

Le monde paraît appartenir à tous.

La blancheur de la neige

Me fait penser à des coeurs

Qui miraculeusement

Seraient devenus purs et pleins d’amour.

Il neige et je n’ai qu’une envie,

Celle de rester là, sans trop réfléchir.

Ne plus penser,

Ne plus essayer d’être forte,

Etre moi, rieuse, loufoque,

Toujours prête à croquer la vie à pleines dents.

Il neige,

Et je voudrais que cette pureté puissent atteindre,

Ceux qui là bas, ne pensent qu’à devenir Présidents

Ou à le rester à tout prix.

Mais là bas, il ne neige pas.

Si leurs coeurs pouvaient s’émerveiller,

Avec un soupçon de neige,

Et le miracle ne serait pas vain pour les croyants.

Ce serait bientôt noël pour tous.

Je vois la neige par la fenêtre,

Et je réalise un court instant,

Combien le monde peut être beau.

Si l’on accepte de le voir,

Avec pureté et humilité.

Pensées de Willykean

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s