Journal d’une garde robe 17

L’été approche, vite voyons ce que nous rêvons d’ajouter à nos garde robes.

En vérité j’aurais voulu voir la vie en rose. après avoir visionner les défilés de créateurs, je la sélection est trop courte. pas que leurs propositions ne sont pas à la hauteur, ou pour être franche si, un peu. Est ce la conséquence de la crise, ou seulement l’inspiration qui tarie, je ne saurai vous le dire.

Il y a là tout de même quelques pièces qui m’ont séduites.

Pour ma garde robe de l’été 2011, j’ai choisi  cet ensemble Balmain : un mélange des années disco, de destroy. Le pantalon tuyau avec ses poches zippées confère un air de motard très tendance. Bon pour un premier rendez vous. Pour décoincer un peu le tête à tête.

J’adore la légèreté de cette robe. Immaculée, festonnée, la transparence du décoletée donne un côté angélique à celle qui la portera. Idéale pour séduire sans trop en faire. C’est la pièce que je préfère dans la collection Fendi.

Ne sortez pas sans votre chapeau. Mais, si vous l’oubliez, personne ne vous en tiendra rigueur avec une robe en dentelle Ferretti.  Ce que j’aime chez cette créatrice c’est la fraicheur de ses modèles. La dentelle qui dévoile à peine le corps. J’ai toujours aimé la créativité et la délicatesse de ses robes? Alberta Ferretti a toujours su sublimer la femme.

Si je le pouvais, je serais à la fois amazone, hipster et baba. Cette tunique très année 70 lacée devant, peut se porter telle ou sur un pantalon. Je la préfère sans. Et pourquoi pas pieds nus, pour un retour aux sources. Vraiment belle cet modèle Pucci!

Qu’en pensez vous?