Shy’m : danse avec les stars

La grâce et l’élégance

J’avoue j’adore suivre » danse avec les stars ». Ce programme de divertissement est l’un des meilleurs. Tant pis si mon choix peut faire du tort à mon cerveau. On ne peut pas être toujours dans la réflexion. Il faut savoir s’amuser aussi.

Bref; J’aime Danse avec les stars. Et j’adore Shy’m. J’aime la chanteuse, encore mieux la danseuse.

Elle a  su sublimer cette saison. Sa plastique, ses performances jusqu’à la finale. Qui dirait le contraire?

Ce qui m’a le plus émue, ce n’est pas la finale mais sa quatrième performance, lorsqu’elle a interprété,  » You can leave your hat on« . La finesse des jambes, les écarts, la sensualité, ses gestes étaient souples, fluides;  tous , y compris son partenaire, ont été très sensibles à ses mouvements de jambes et ses déhanchements.

Si elle n’avait pas gagné, je me serais demandé pourquoi. Pas vous?

Short d’hiver!

Ouf! J’ai fini par en dénicher deux.

Dans ma garde robe de cet hiver, je voulais absolument un short. Pourquoi un short?  Alors que je suis frileuse?

La réponse est que je suis peut être maso.

C’est sûr qu’avec un short, j’aurai froid aux jambes mais c’est mon désir. Et je veux satisfaire l’un de mes désirs.

La mode, c’est frivole, c’est un plaisir à la fois éphémère et frivole, c’est futile mais c’est jouissif.

Alors. J’ai fait le tour des créateurs, et je suis tombée sur  celui-ci, chez Carven.

Coupe impeccable, poches intérieures zippées, assorties d’une veste en cuir. J’ai encore le temps de trouver que faire de mes jambes. Pas de panique; on trouvera une idée pour les rechauffer.

Après Carven, j’ai déniché un autre short chez Acné.

Celui-là me plait beaucoup. A la fois chic et décontracté. C’est un short qui peut aussi se porter en été, surtout avec cette chemise bleu ciel. Retroussez les manches afin de ne pas paraître trop guindée.

C’est le bonheur!

Si vous êtes victimes de la mode comme moi, trouvez vous des shorts et passez un hiver dément.

PS :  On  redevient frivole, on porte un culte à l’éphémère, on se plie aux diktats de la mode, on n’oublie pas pour autant ceux qui ont connu la « mode » des obus pendant plusieurs mois et qui apprennent à jongler avec la faim.

Images de Figaro Madame

 

Art digital

Je m’amuse à l’art digital. C’est fou comment à partir d’un image l’on arrive à créer de belles « oeuvres d’art ».

Comment à partir d’un objet, gommer, colorier, manipuler, distordre, peindre…, finir avec un résultat satisfaisant?

C’est très distrayant, apaisant, un moment de détente où vous laissez libre cours à votre imaginaire et votre sensibilité créative.

Voilà : A partir d’une roche, j’arrive à ça!

C’est un extrait de la série MUTATIONS intitulé

EXPLOSION

Vous avez aussi ENVOUTEMENT dans la serie REGARDS

Les regards me passionnent. Partout où je peux capter un regard, je n’hésite pas. Mon stock de regards m’aide pour mes créations.

Ici pour Envoutement, j’ai scanné un morceau de visage. La courbe de couleur donne cette expression intense du regard.

Laissez vous envoûter et allez voir toutes mes créations sur Culture inside.

 

http://www.cultureinside.com/fr/member-profile.aspx/Member/kaefce/

 

Nan’s Ethnik

Nan’s Ethnic: j’aurais dit Nan’s Creations.

Elle assume sa marque et c’est très bien. Mais quand on sait aujourd’hui que dans le milieu de la haute couture et du prêt à porter, les « grands » vont chercher l’inspiration dans toutes les contrées pour ensuite se les approprier, pourquoi taxer ses créations d’ethnik?

L’objectif ici n’est pas de critiquer Nan, mais de lui dire que sa marque vaut tous les autres malgré une maturité naissante. Pleine d’ingéniosité, de créativité et riche en couleur. Le wax, le bogolan et le raphia sont omniprésents.  Que ce soit pour les accessoires: chaussures, bijoux et vêtements, Nan’s n’a pas hésité à sublimer la femme.

 

Sources images: Nan’s Ethnik sur Facebook

Black and Yellow

Une longue conversation téléphonique avec Corinne, des retrouvailles de longues distances avec une autre amie et je retrouve mon blog avec Black and Yellow.

La musique adoucit les moeurs. Elle panse aussi les plaies.

J’aime écouter la musique, presque tous les genres.

Ce matin j’ai eu envie d’écouter Black and Yellow. Un feating  avec quatre grosses pointures, un mélange de sons? Chacun avec une voix originale. Un rap soft.

Tout y est pour la réussite de cet album. Mis à part le clip où tous fument comme des pompiers…

Mais, ce que je vous suggère, c’est de partager le son, le plaisir d’écouter une bonne musique, pour ceux qui aiment ce genre, pas les méfaits de la cigarette ou n’importe quelle autre substance illicite.

Black and yellow m’a donné beaucoup de bonheur ce matin et j’espère que vous en profiterez avec moi.

 

Si vous êtes fan de Wiz Khalifa, il est en concert au zénith le 15 novembre.