When a man loves a woman: Percy Sledge

Le plus grand slow du siècle!

Le chanteur de soul Pierce Sledge nous a quittés.

Le cancer a vaincu le roi de la soul. Pierce avait 73 ans, il a créé l’un des tubes le plus écouté du monde, qui a égayé nos fêtes de fin d’année et nos booms.

When a man loves a woman est resté en tête des charts assez longtemps pour bercer nos années collège et lycée.

Aujourd’hui encore, je ne me lasse pas d’écouter après une journée harassante.

Merci Pierce!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s