Fêtes des vendanges à Paris Buttes de Montmartre

Fêtes des vendanges

La 8ème édition de la fête des vendanges s’est tenue hier dans le 18 arrondissement de Paris. Après une longue procession par les marches qui mènent à la Basilique, nous avons entamé une autre dans les rues de Montmartre, au milieu des stands ventant les mérites du terroir fançais. Plusieurs envies d’abandon avortées plus tard, nous étions enfin libérés de la foule oppressante.

Les animations nous avaient dévancés au détour de la rue qui mène aux vignes, je suis tombée sur une musicienne. Elle jouait du music pan. Je découvrais cet instrument. A première vue, on aurait pensé à un instrument fait maison. apparemment c’est un vrai, le son à la fois cristallin et apaisant m’a retenue dix minutes avant de  poursuivre ma promenade.

Joueuse de "music pan" dans les rue de Montmartre Paris: fête de la vendange 2014
Joueuse de « music pan » dans les rue de Montmartre Paris: fête de la vendange 2014

La fête des vendanges est devenue au fil des ans un rendez vous incontournable de la capitale. Des groupes folkloriques venus de plusieurs régions de France et de paris étaient là pour promouvoir leur vin ou le folklore de leur région.

Un bon moment de convivialité pendant lequel danseurs et  spectateurs  partageaient une danse.

fete des vendanges paris montmartre 2014

fête des vendanges paris montmartre 2014fête des vendanges paris montmartre 2014Vue sur la ville

Journée du patrimoine 2014

Notre Dame et ses milliers de visiteurs.

Journée du patrimoine Paris
Journée du patrimoine Paris

Cette années j’ai choisi la cathédrale Notre Dame pour la journée du patrimoine. Les visiteurs étaient nombreux, la longue file d’attente dehors pouvait en dissuader plus d’un. Nous avons été patient? L’attente n’était finalement pas très longue : 10 minutes en tout.

Et vingt minutes de visite. J’ai pu assouvir ma passion pour les vitraux.

vitraux notre dame de paris -willykean-n°1Vitrauxvitraux notre dame de paris-willykean-n°2vitraux notre dame de paris-willykean-n°3vitraux notre dame de paris-willykean-n°4vitraux notre dame de paris-willykean-n°5

 

 

 

Pique Nique

PIQUE NIQUE AU TROCADERO

Dimanche 30 juin, c’était le pique nique annuel de l’association dont j’étais la présidente. Une association régionale qui œuvre pour le développement de la région de Toulépleu, à l’ouest de la Côte d’Ivoire. Cet pique nique est une occasion de se retrouver, se détendre mais aussi d’aider la région. TOut se construit autour d’un projet: l’année dernière et cette année, le pique nique  nous a rassemblés autour de la réhabilitation de la bibliothèque du lycée de Toulépleu.

A ceux que cela peut intéresser, rendez-vous l’année prochaine ou pourquoi pas, d’autres événements au cours de l’année!

Art digital

Je m’amuse à l’art digital. C’est fou comment à partir d’un image l’on arrive à créer de belles « oeuvres d’art ».

Comment à partir d’un objet, gommer, colorier, manipuler, distordre, peindre…, finir avec un résultat satisfaisant?

C’est très distrayant, apaisant, un moment de détente où vous laissez libre cours à votre imaginaire et votre sensibilité créative.

Voilà : A partir d’une roche, j’arrive à ça!

C’est un extrait de la série MUTATIONS intitulé

EXPLOSION

Vous avez aussi ENVOUTEMENT dans la serie REGARDS

Les regards me passionnent. Partout où je peux capter un regard, je n’hésite pas. Mon stock de regards m’aide pour mes créations.

Ici pour Envoutement, j’ai scanné un morceau de visage. La courbe de couleur donne cette expression intense du regard.

Laissez vous envoûter et allez voir toutes mes créations sur Culture inside.

 

http://www.cultureinside.com/fr/member-profile.aspx/Member/kaefce/

 

Retour à la maison!

Un adage dit: « Le séjour d’un tronc d’arbre dans l’eau ne le transformera jamais en caïman. »

Africaine de naissance, française d’adoption,  je n’ai pas eu besoin de m’intégrer; je l’étais avant même de venir ici. Cependant, je reste africaine dans mon coeur. C’est pour cela que je ne tourne pas le dos à mes racines, à mes traditions.

Si vous avez suivi les événements qui nous ont frappés depuis le vingt huit novembre 2010, vous savez comment une centenaire a défié la mort.

Nul n’est éternel! C’est vrai, mais si les bombardements ne les avaient pas contraints à se priver, à ne se contenter que d’une cuillère de riz par jour. A vivre le calvaire pendant trois mois (le temps qu’a duré le conflit), elle serait peut être encore quelques mois, voire un an avec nous. Elle serait partie paisiblement retrouver les siens.

Hélàs, l’homme propose et Dieu dispose.

Le week end dernier, nous avons tenu à lui rendre un dernier hommage, de façon traditionnelle et moderne.

Chez nous, on ne pleure pas une centenaire, on l’accompagne à sa dernière demeure dans la joie et l’allégresse. C’est ce que nous avons fait avec le noyau familial ici, et quelques amis qui sont venus nous soutenir. C’est le moins que nous pouvons faire pour adoucir sa route.

Un bref compte rendu de la situation pour dire combien cette réunion nous a tous replongés dans nos racines, combien cet instant nous a séché de larmes: La tante Tchéhigninon vivait enfin tranquille, depuis la crise de 2002 avec son fils à la capitale.  Fin 2010, un nuage se dessine à nouveau à l’horizon. Une pluie de bombe s’abat sur la ville. Des gens bien intentionnés (convaincus d’oeuvrer pour le bien de la population, créent des blocus: banques fermées, transferts d’argent supprimés, terreurs à l’ordre du jour. Bref. Tchéhigninon n’a pas survécu à celle là. Villages brûlés à l’ouest. Dans le sien, il ne reste plus de trois maisons, dont la sienne réduite de moitié. Des méssagers ont été envoyés au Libéria. Son frère de 70 ans, et quelques cousins sont revenus, bravant les risques, pour désherber ce qui reste du village avant l’arrivée de sa dépouille. Trente personnes, les plus courageux, l’accompagnent jusque chez elle. Ils dormiront, c’est sûr, à la belle étoile.

Le week end du 11 était à la fête. Nous avons invité un musicien de la région, qui heureusement pour nous, chante aussi. Accompagné de deux de ses collègues, ils ont assuré l’animation jusqu’à l’aube.

Mais avant de partager avec vous quelques minis vidéos, je vous invite à écouter John Denver et à visionner cette petite vidéo réalisée à un festival de Country l’année dernière?

Le temps est au rire et à la joie… alors, ne vous privez pas.

Take me home

 Little country dancer (take me home)

Veillée comme chez nous

http://www.wat.tv/video/veillee-funebre-3tvrh_3tvql_.html

http://www.wat.tv/video/veillee-funebre-3tvsv_3tvql_.html

Quand la côte d’Ivoire ne sera plus ce qu’elle était!!

Le sourire revenait peu à peu à ceux qui l’avaient perdu. On s’octroie le droit de le leur enlever à nouveau.

C’est le jeu de la guerre où le plus fort fort gagne toujours, le plus fort n’est jamais jugé. Le roi est au dessus des lois de l’Homme.

Tant qu’on est le roi, les génocides dont on peut être responsable n’en sont pas.

Que le peuple essaie d’élever sa voix et là; le roi crie au génocide.

Nous ignorons de quoi le lendemain sera fait. Ce dont nous pouvons être sûrs, c’est que lorsque le jeu de guerre prendra fin, il nous restera le chant.  La joie de vivre, la bonne humeur dans un peuple qui ne se laisse pas baîlloner.

Je ne vous ferai pas l’historique de ces groupes magnifiques, qui ont bercé les années de bonheur pour les ivoiriens.

 Ndjikpa de A Nous les Petits

 

Et toujours du même groupe;

Alida

Profitez en.

Confrérie des Quarteniers de la Flamiche Dinantais

Le reste de la journée fût consacré à la Confrérie Royale des Quarteniers de la Flamiche de Dinant.

Cette confrérie a été fondée le 3 septembre 1956 à l’initiative du comité de quartier « Saint Nicolas » qui organisait depuis 1948 le « Tournoi de la Flamiche » au cours de la braderie de leur quartier.

http://willykean.com

La cérémonie d’intronisation des nouveaux Quarteniers a lieu à l’Hôtel de ville de Dinant. Elle est présidée par Le « Grand Chambellan » devant son parrain qui le « harangue ».

Le futur quartenier prête serment.

http://willykean.com

Après avoir reçu son Gorgerin des mains du Grand Bailly, le candidat devient Quartenier après l’intronisation lors d’un chapitre.

Les membres du grand conseil portent la toge et et la toque aux anciennes couleurs de Dinant, le rouge et le vert.

L’entrée du Grand conseil lors des chapitres se fait sous la garde des « Gens d’armes » dirigés par le « Grand Prévôt » au son de merveilleuses fanfares de cérémonies ou de sonneries de chasse interprétées par les « Veneurs de la Meuse ».

CEREMONIE D INTRONISATION DES QUARTENIERS

La confrérie, qui regroupe 700 membres tant en Belgiquse qu’à l’étranger, est jumelée avec la « Confrérie de Bourgogne » à Savigny-lès-Beaune.

La cérémonie est suivie par une « Disnée » durant laquelle les Flamiches des meilleurs boulangers dinantais sont servies, accompagnées des vins les plus fins de Savigny.

http://willykean.comhttp://willykean.comhttp://willykean.com

Au cours des agapes, la chorale des « Joyeux Quarteniers » avec son répertoire de chansons rabelaisiennes françaises et wallonnes participe à l’atmosphère chaleureuse et conviviale où humour, chansons et commentaires savoureux sont de rigueur. 

Après le départ de la chorale, la fête a continué cette sur la piste de danse.

Plus de lecture ICI et LA

Joutes populaires de floreffe

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce week end du 4 septembre, j’étais à nouveau sur la route. Cette fois pour Floriffoux, en Belgique. Invités pour la 2ème Joutes populaires floreffoises et le diner de la confrérie royale de Flamiche de Dinant.

Il faisait un peu frais ce matin là. On nous a rassurés que un matin brumeux était signe de journée ensoleillée. Bon moi j’ai préféré gardé ma veste.

Les joutes populaires réunissent donc les communes de Buzet, Floreffe centre, Floriffoux, Franière, Lakisse, Sovimont, Soye, Trémouroux. Une matinée très sportive. Les rouges, c’est Floriffoux, c’est nous.

Chacun était libre de choisir le jeu auquel il souhaitait participer. Après un essai catastrophique au jeu de quille, je me suis rabattue sur la pétanque. J’ai été gentillement coachée par mes deux jeunes coéquipiers. Pour une novice et deux jeunes débutants, nous nous en sommes bien sortis. Floriffoux a remporté la dernière manche.

Aux tournois enfants, Floriffoux a brillé aux jeux du tri de déchets. Le principe, qui paraissait simple, ne l’était pas tout à fait: le premier participant remplit son sac de carton, bouteilles, déchets ménager…. Il doit passer des obstables, escalader le mur gonflable, redescendre de l’autre côté, mettre les différents déchets dans leurs poubelles respectives sans se tromper, revenir en courant passer la main à son coéquipier.

Il y a même le concours de lancer de pantoufle.

Sahanty, ma petite filleule que vous connaissez déjà dans A STAR IS BORN ou Sahanty la top model de demain

Un moment de bonne humeur.

Nous sommes repartis très contents de nous. La fête de la Confrérie Royale des Quarteniers de Dinant nous attendait!