Saint Valentin: cadeaux pour lui et elle.

Tanpis si pour certains la Saint Valentin est passée de mode.

C’est une occasion de plus pour faire la fête, pour se retrouver en amoureux, se faire des déclarations. C’est vrai nous devrions le faire plus souvent, sans forcément céder à la pression marketing des magasins et marques; cela n’empêche pas de marquer des occasions comme la Saint Valentin.

Mais qui de vous n’aime pas déballer un petit paquet délicat glissé dans votre poche, au cours d’une promenade main dans la main. Aller ouvrir lorsqu’on vient vous livrer un cadeau choisi par votre moitié.

Moi je dis oui. Je suis comme je suis. J’aime l’idée de la Saint Valentin, les échanges de cadeaux, les soirées spéciales en tête à tête…

Si vous avez envie de faire plaisir à Monsieur, ce Leica C-Lux à 670 € pour immortaliser votre Saint Valentin sera parfait

leica-c-lux

www.zadigetvoltaire.com

Ainsi que cette bottine Hermes en veau, 800 €

bottine-hermes

Et pour les beaux jours à venir, une promenade Place des Tertres avec ces lunettes Santos Sport, 350 € de Cartier lui seront utiles.

lunettes-santos-sport-cartier

Et vous Messieurs, pour votre dulcinée, il  y a ce très joli bijoux d’époque, bracelet en métal tressé entièrement enveloppé d’or: 370 €

bracelet-esther-vina0001

Si vous préférez l’envoûter envoutement avant de l’enchainer

enchaine-moi juste après la déclaration

declaration  précipiter vous www.h-gringoire.fr ou http://www.esthervina.com/, http://www.myprestigium.com/saint-valentin-2009/pour_Elle_01.html, impossible de résister, et pour finir, concocter lui un bon diner ou faites vous servire par un Chef.

ETERNAME: BRACELET RECTO VERSO

ETERNAME: GAGE D’AMOUR

Merci Duménil de m’avoir fait profiter de l’information. Ma proactivité habituellement n’a pas fonctionné pour cette nouvelle. Et j’ai attendu d’avoir le magazine en main pour répondre à votre commentaire.

Commentaire, qui au lieu de faire un nouveau sujet sur ETERNAME, cette marque de luxe dont je suis amoureuse, sera une reprise de vos différentes interventions sur mon blog.

Voilà l’objet précieux est là, parmi tant d’autres.

etername0002

Comme disait Dumenil dans ses commentaires sur le dernier sujet à propos des bijoux Eternamé,

Effectivement les modèles sont magnifiques, inspiration d’une directrice de création connue sur la place de Paris pour avoir marqué de son empreinte les boutiques de la place Vendôme, plus particulièrement dans les années 80 à 90, une marque de prestige dont la première lettre est un P avec pour PDG, M. HOCQ.
Longue vie à Eternamé

Mes activités journalistique mon conduit autour de la colonne Vendôme durant les années 80. Forcé de constater l’émergence d’un style différent, à la fois discret, mais tout en ayant une force indéniable. Charmé, et incontestablement enclin à vouloir comprendre, j’ai découvert une créatrice en herbe, dont sa jeunesse n’altérait nullement la maturité créatrice déjà fort implantée. L’activité professionnelle, si elle n’a qu’un temps, il est difficile de se défaire du plaisir à succomber au beau.

Je fus agréablement surpris, au travers de la presse, de retrouver un style qui m’avait dans le passé déstabilisé. La recherche passée, je ne fus pas long à re découvrir cette même personne, toujours aussi discrète mais au combien talentueuse. Bravo à cette société d’avoir sur si bien s’entourer….

Vous l’aurez donc compris, je n’appartiens à aucune des deux sociétés citées. Néanmoins, je comprends que les journalistes de la presse spécialisées n’aient plus en mémoire les créations de cette personne qui a marqué de son empreinte cette place de renom jusqu’à rencontrer T. F. à l’époque de YSL. C’était de mon époque.

Peut-on un temps se détacher de ce monde, lorsque durant des années, sous ma plume, j’ai pu un temps évoquer les plaisirs de toucher et de voir, des « objets » sensuels ?

Invité lors d’une séance de « shooting », j’ai pu voir un objet d’une force indéniable.

Mais le voir est une chose, le prendre en main et en comprendre son mécanisme transcende bien au-delà de la prime impression. Ce bracelet est magnifique par ses qualités intrinsèques tout autant que par la technicité des éléments rotoïdes conférant une légèreté et une grande souplesse.

Bravo à cette directrice de création….

Dans mon précédent message, j’évoquais la rencontre entre un objet et l’homme.

L’objet en question est aujourd’hui dans la presse ; ce « joyau » se trouve en page 130 du magasine : L’officiel, du mois de décembre et son nom : recto-verso.

 

etername0002

Bracelet Recto-Verso en or jaune, émail vert et pavage diamants blancs et diamants bruns. 52000 €

En ces périodes de crise, les prises de conscience sont de « bon ton ». Je vous livre ainsi ma réflexion sur un sujet souvent peu abordé : le manque d’investigation de mes compagnons de la presse spécialisée dans le luxe.

Je ne peux m’empêcher de faire un billet d’humeur sur la dérive de cette presse mercantile qui ignore souvent le créateur, voire la directrice de création. Je ne souhaite nullement m’ériger entre eux et cette « presse » ; ils n’en ont pas besoin. Ils sont bien au-dessus, mais attention tout de même. Ils peuvent du jour au lendemain partir et voilà que le style change, regardez Poiray….

Imaginez demain Eternamé….

Parlons beaucoup des objets, n’oublions pas ceux qui les créent, sans eux, ces objets que nous admirons ne seraient plus.

Bel hommage à la Directrice de création et bravo les bijoux ETERNAME

AYA KONAN:REINE DES PERLES

Elle a de l’or au bout des doigts!

Mes investigations ne m’ont pas encore permis d’en savoir plus sur la créatrice de bijoux Aya Konan. D’après mes lectures ici et là, Elle tient à rester loin de la fièvre marketing.

Elle travaille les parles et l’or baoulé comme personne d’autre.

En attendant de me documenter un peu plus., je voudrais partager ces quelques images du Magazine Brune avec vous.

 

 bijoux-aya-konan-30001     

                                        bijoux-aya-konan-20001 

bijoux-aya-konan0001                           

  aya-konan

Willykean et sa liste de noël

Tout le monde fait une liste de noël. Moi aussi. Du moins pour une fois. J’ai envie de quitter ma condition de no-liste girl.

Je ne suis pas gourmande, vous verrez, je fais une toute petite liste, mais vraiment petite, ce n’est pas demander la barbe au bon dieu?

Ce n’est pas que j’accrocherai mon énorme chaussette au sapin. Non, à mon âge, on suggère. Cette page vient justifier mes souhaits, au cas où qui je  sais n’aurait pas saisi les allusions indirectes et bien orientées.

Et puis, cette liste pourrait être aussi bien la vôtre, vous qui me lisez. Vu qu’elle est très courte; pas de quoi faire fuir le mari idéal spécialiste de la banane jambon béchamel! Un peu confus pour vous, mais le message est bien réçu par qui de droit.

La liste donc: elle commence par ce très joli collier des bijoux Siloha

siloha0001 www.siloha.com

Ces magnifiques  manchettes de la ligne  en émail « Lelli » imaginées et réalisées par la créatrice de bijoux Francesca Romana Diana; Elles sont décorées par l’artiste-princesse Lelli de Orléans e Bragança

www.francescaromanadiana.com

Je craque litéralement pour ces accessoires de la célèbre maison Swarovski. Cette ligne exceptionnelle baptisée Atelier Swarovski imaginée et réalisée par de jeunes talents soutenus par la marque.

atelier-swarovski0001

franciscaromanadiana0001

N’oublions pas mon beau livre de chaussures en fleurs.

Et si père noël cherche une idée de cadeau très utile, il y a  cette culotte rembourée imaginée par Aubade. A défaut de voir mes voeux exhaussés, je peux tenter de faire plaisir à d’autres. Moi je n’en ai pas besoin.

rehausse-fesse-aubade0001 Un rehausse fesses au pied du sapin, ça peut rehausser le moral!

Bijoux de tête

Les bijoux sont aux toilettes des femmes la touche ultime pour parfaire leur allure.

Présents dans la mode depuis toujours, il s’en crée des classiques, mais aussi des spectaculaires comme ici dans les collections de 2000  chez les couturiers

bijoux-de-tete0001 bijoux-de-tete10001 bijoux-de-tete20001 bijoux-de-tete30001 

01 Christian Lacroix 02 Dior 03 et 04 Christian Lacroix

Photos: Jean Philippe Lacube

Si vous aimez le beaux, l’exceptionnel, le sophistiqué, sachez que le Spa des Marques organise une collection thématique  en septembre. C’est le retour du chic et du glamour. Une quinzaine de joailliers créateurs revisiteront les « bijoux de tête »: diadèmes, serre-têtes, peignes, broches et boucles d’oreilles dans un défi créatif intitulé « collection Eugenie », en hommage à l’impératrice deu même nom. Cette collection ambitieuse et originale sera mise en valeur en septembre prochain sur un stand sophistiqué au salon  Orhopa, au parc floral de Paris.

A ne pas manquer! Affaire à suivre.

bijoux-de-tete40001

Luxe et technologie:l’appel du diamant.

Avec ces mobiles comparables à des pièces d’horlogerie ou même de haute joaillerie Vertu a crée avec succès un nouveau bijou : le téléphone portable.

Vertu, contrairement aux autres fabriquants High tech, utilise un mode de commercialisation différent. Il s’associe au monde de la haute joaillerie pour mettre sur le marché ses téléphones à faire succomber quiconque se vanterait de posséder des vertus impénétrables.

Avec ses téléphones mobiles Vertu nous donne une idée du luxe absolu . En créant ces pièces d’une rareté exceptionnelle dans le monde de la télépnonie. Résultat d’un travail minutieux, de l’expertise et du savoir faire d’ horloger de haute renommée.

La collection Diamant nous fait tourner la tête avec ces objets High tech précieux qui se déclinent  en rose, jaune, noir ou bien blanc ; et certaines pièces annoncent jusqu’à 8 carats.

Les prix sont aussi précieux que les télphones eux mêmes pourtant cela n’empêche pas les boutiques de se multipler à travers le monde.

Les téléphones Vertu sont des objets collector à avoir absolument. Hors normes certes, mais très beaux  et utiles pour ceux qui peuvent se les offrir…

Alors allez pour les Vertus!!!

http://www.newsluxe.com/2007/11/vertu-phone-en-diamands.php

Ici on parle aussi de Vertu

http://www.vertu.com/en/?

http://www.tendancehightech.com/blog/index.php?2007/06/17/934-le-vertu-rose

http://www.lesechos.fr/luxe/special/300216432.htm