Jimi Hendrix

Une exposition consacrée au dieu du rock.  Le couturier Renoma a voulu commémorer la disparition de Jimi hendrix . Une expo de 70 photos sont exposées dans sa boutique jusqu’au 16 décembre, du mardi au samedi de 10 heures à 19 heures, 129 bis, rue de la Pompe. Paris 16ème.

Cette annonce a ravivé des souvenirs, des souvenirs où je m’imagine, les yeux fermés, la tête reposant sur une épaule, en train de déambuler au son de Stand by me ,  le slow de ses débuts.

Je préfère cette période de Jimi Hendrix, le temps où sa musique nous faisait échaffauder des films de nos débuts de vie amoureuse.

Je ne suis pas une fan pure et dure, seulement une partie de lui. Ce côté romantique, le blues…

Qu’on aime toutes ses créations ou pas, quand on a écouté du Jimi, c’est pour toujours.

Ecoutez Angel, et vous saurez de quoi je parle. A cette époque là, je pense que Jimi était en paix avec lui même, et cela se transcrivait dans sa musique, une joie de vivre transmise à ceux qui l’écoutaient alors.

Le meilleur, celui que je préfère de tous ses titres, c’est Bold as love. On a seulement envie de l’écouter, avec aucun élément perturbateur autour. Savourer des paroles d’une telle profondeur!!

Et pour finir, quelque chose d’un peu plus rythmé de Jimi Hendrix:

Wait until tomorrow

Amusez vous bien et n’oubliez pas l’exposition.

White and black blues, Joelle Ursull

I am black, and so what?

Pas de dissertation ce soir. Les images et la musique feront le reste.

black

Chanson écrite par l’inégalable Serge Gainsbourg en 1990 lorsque Joelle Ursull représentait la France à l’Eurovision.

Encore Joelle Ursull avec son tube AMAZON  et la vidéo de l’Eurovision

 

Voici les paroles

Lorsque l’on me parle de couleur de peau
J’ai le blues qui me fait froid dans le dos
Je m’sens dans un conte d’Edgar Allan Poe
C’est le never more les vumètres à zéro

White and black
Danse, balance sur le white and black blues
Nous les blacks
Nous sommes quelques millions treize à la douze
Paradisiaque
Africa mon amour, j’t’ai dans la peau
White and Black
Qu’importe la couleur? – Tous égaux

Entendez-vous les percussions des tam-tams?
Elles vous vont droit au cœur, vous transpercent l’âme
Comme la flèche d’un chasseur, équateur
Une lame de couteau où scintillent les pleurs

White and black
Danse, balance sur le white and black blues
Nous les blacks
Nous sommes quelques millions treize à la douze
Le long du fleuve
Sous le soleil ambré des marécages
Où qu’il pleuve
Sur nos amours, que vienne l’orage

White and black
Danse, balance sur le white and black blues
Nous les blacks
Nous sommes quelques millions treize à la douze
Oh… white and black
Danse, balance sur le white and black blues
That’s all right
Danse, balance sur le white blues

 joelle ursull