Fashion runway oops: Agyness Deyn tombe et se relève pour Haïti!

Agyness tombe avec grâce.
Parfois les runways ou les défilés de mode deviennent un espace de chutes libres, très dangereux pour certaines. Nous compatissons.
Agyness Deyn quant à elle le prend avec humour. Quant on a vu la castastrophe en Haïti, une petite chute pendant un défilé, ce n’est pas la fin du monde…
Le 12 janvier, Naomie a réunit quelques tops pour lever des fonds en faveur d’Haïti. La prestatation de Agyness a peut être su  débrider ce moment solennel?
Credit: Roger Wong/INFevents.com Ref.: infusny-146
Posté par bru79man sur youtube
Demarrons la journée avec ça!!

Arts martiaux: le jujitsu, pratique des samourais

Les chutes en chambre
 
 
Le jujutsu est un art martial qui repose sur le code de l’honneur,  et les valeurs morales telles que le respect de l’autre , l’amitié et le courage.
Le travail du jujitsu est axé sur les clés, les projections, les coups frappés, les étranglements, l’étude des katas, de la respiration.
Il fut des années où j’étais aussi accro de cet art que je le suis encore des macarons, des blogs ou des livres de mode.
A mes débuts, les hommes du club nous regardaient comme des « bêtes curieuses » (nous n’étions que deux femmes dans le petit club où j’allais m’entrainer.)
Mon mari s’est dit que c’était une lubbie de plus et que je m’arrêterais aussi vite que j’ai commencé.
Un énorme défi à reléver. J’aime les défis, ils me font avancer. Les premiers entrainements n’ont pas été faciles: lorsqu’on m’a fait faire trois ou quatre fois le tour du tatami, après avoir joué au GI (ramper sur le tatami avec pour seul appui les coudes), pour finir par « jouer » à saute mouton, j’étais épuisée mais  il ne fallait pas leur donner la satisfaction d’avoir eu raison.
L’entrainement s’est déroulé sans encombre. Je rentre donc chez moi et là, je découvre l’ampleur des « dégâts ». Quand vous habitez au troisième étage sans ascenseur et que vous venez de faire tout ce que j’ai cité plus haut, comment monter chez vous?
Je me tenais à la rampe, une marche après l’autre, puis une fois là haut, ma nouvelle démarche, loin du déhanchement habituel était la danse des manchos. Les muscles des cuisses étant en « compote ».
Cela a duré quelques semaines puis s’est estompé. Bien pour en venir à mon post de ce matin,  les chutes en chambre sont le fait de vouloir relever le défi; A l’entrainement, j’excelais dans la technique des étranglements, des clés mais complétement nulle aux chutes;
Lasse des moqueries du groupe, je décidai donc de m’entraîner encore et encore, mais comment faire lorsque l’on n’a pas le privilège d’avoir un dojo personnel ou un coach attitré.
L’idée m’est donc venue de m’entraîner aux chutes avant sur mon lit, dans ma chambre. (Si cela avait été un nouveau jeu des enfants, ils auraient été grondés évidemment), mais moi, leur mère, une adulte responsable, je décide de faire mes chutes sur mon lit.
L’idée était de prendre mon élan au bord de la fenêtre puis de me projeter tête en avant sur mon lit. De nombreuses tentatives se sont revelées correctes, sauf la dernière. J’ai cru que je finirais aux urgences. Ma trajectoire a dévié d’un angle, j’ai atterri entre le  bord gauche du lit et le mur, le meuble qui fait office de tête de lit a bougé mais heureusement ne m’est pas tombé dessus, mon fils alors âgé de 8 ans a entendu le vacarme, il s’est précipité dans ma chambre et m’a démandé
« c’est quoi ce bruit, maman? »
 » c’est moi, je m’entrainais à faire des chutes »
« je vois, pour faire des chutes, tu en fais » puis il est reparti vaquer à ses occupations comme à son habitude.
Je peux vous dire que mes sentiments s’entremêlaient entre la peur, la honte et la stupidité de mon geste….
Vous êtes-t-il déjà arrivé de faire des choses aussi « idiotes et risquées »?