L’éco design est à vos portes

Qui n’a jamais rêvé d’avoir son banc préféré au parc?

Moi! et vous aussi, avouez.

Mais les parcs sont publics et les commodités de la conversation ne sont pas privés.

Alors voilà que la solution est toute trouvée.

Roger Martens a inventé pour nous un banc, avec option roulette. Vous vous installez où vous le souhaitez, comme vous le souhaitez. Et je suppose, car je ne l’ai pas testé, que l’on peut même faire du banch board.

Regardez

Chez Weltevree

Le plus insolite c’est la chaise porc épic, crée par  Oliver Tilbury.

Ou mieux encore, La chaise à couverts. Si vous avez d’anciens couverts d’aucune utilité, ne vous en débarassez pas. Faites comme lui ou achetez la sienne. Elle est magnifique.

Ou Cette chaise tiroir deux en un

Le tout chez Ocean Batika

Vacances vertes

Tout le monde n’a pas la chance de partir en vacances. Alors, quand on part, il faut en profiter pour sauver la planète. Si on ne veut pas être OUT.

Casa Camper à Berlin a trouvé le concept qu’il vous faut.

Des messages bien intentionnés pour éveiller votre écocitoyenneté.

« Utilisez l’escalier, cest plus sain »

Les salles de bains à plafond transparent vous font profiter de la lumière naturelle.

La cuisine a été conçue pour permettre une interactivité entre les gens. 

Il y a même un coin sandwich avec petit bar au dernier étage.

www.casacamper.com

Mais ce n’est pas tout!

Vous n’avez pas besoin d’aller loin pour des vacances écologiques.

A Rennes, tout près d’ici, LeCoq-Gadby propose des suites avec spa écologique, construites en bois. Piscine chauffée à l’énergie solaire. Le restaurant gastronomique fait appel aux producteurs bretons.

www.exclusive-hotels.fr

Partez de Rennes pour Pittsburgh et là, le Fairmont vous propose un palace; le restaurant ne sert que des produits locaux.

www.fairmont.com/pittsburgh

Bon voyage!

Mariouche Gagné et Harricana, sa marque éco-luxe

Des vides, greniers, des friperies, des dépots ventes… mais aussi du recyclage de luxe!

MARIOUCHE GAGNE0001SAC A MAIN0001

La Québécoise Mariouche Gagné redonne vie à tous nos anciens vêtements. Si la tendance est à less is better ou green fashion, mode équitable, alors notre Québécoise en est l’archétype!

Son principe, c’est de couper, façonner, transformer  accessoires et vêtements anciens en pièces uniques et stylées. Mariouche Gagné  est une créatrice responsable. Depuis 1994, elle a recyclé plus de 56000 manteaux de fourrure.

Mariouche s’est fait connaître en participant  au concours de stylisme organisé par le Conseil Canadien de la Fourrure. Manquant de fourrure pour terminer sa mini collection, elle coupe le manteau de sa mère et arrive deuxième devant un jury conquis.

Son idée est lancée. Des foulards Hermès transformés en petits hauts sexy, des robes de mariée retaillées. Certaines de ses collaboratrices sont dévolues à la recherche de fourrures dans les Emmaüs ou les vide-greniers.

 Une boutique parisienne est en gestation si ce n’est déjà fait.

Vider son grenier c’est bien, recycler c’est encore mieux!

 

Ces mouvements qui pourraient nous faire économiser de l’argent

Mais qui en font gagner à d’autres

A l’heure où on ne parle que de crise, de crache et de récession, il serait sans doute utile d’analyser nos gestes et d’admettre que nous aurions pu faire des économies et en faire gagner moins aux inventeurs de tous ces objets auquels nous sommes devenus très attachés.

Mesurez vos gestes, calculez vos mouvements… et surtout contrôlez ces petits gestes qui n’ont l’air de rien, que vous faites machinalement… et qui ne sont pas seulement inutiles mais coûteux… à chaque fois, sans y prendre garde, vous gaspillez quelque chose ; il est vrai que vous faites entrer de l’argent dans la poche de quelqu’un… continuez donc, si vous voulez, mais au moins en sachant bien que vous le faites exprès.. .

Tenez par exemple, l’encre ne « vient » pas facilement ? Vous secouez votre stylo ? Le flacon d’encre s’usera plus vite, tout le monde l’a fait à un moment où l’autre de sa vie, ne me dites pas le contraire.

le stylo

Nous les femmes, avons une fâcheuse manie (pas moi, c’est vrai), de remettre ce rouge très appétissant juste avant le repas. Mais pourquoi? Il sera « mangé » de toute façon!

Le rouge à lèvre

ça c’est bien une manie à nous! même pendant et après, on se remet une couche au cas où notre cher et tendre n’aurait pas remarqué combien nous étions belle…

Et dans la salle de bain on se demande  toujours pourquoi le tube de dentifrice est plié en deux comme une personne âgée qui aurait perdu sa canne. Encore un qui n’a pas compris la bonne façon de presser un tube… C’est malin de gaspiller le fond !

Et oui! commencer par le fond ferait travailler nos muscles; Il ne faut pas se fatiguer…

le dentifrice

Revenons avec les femmes, pour celles qui utilisent le fond de teint: en secouant votre houppette, vous jetez aux moineaux plus de poudre que vous n’en employez. Utiliser un petit carré de tissus très doux. C’est ce ue je fais pendant les rares moments où je mets un fond de teint; ça vous évite de secouer, de gaspiller et de vous salir…

le fond de teint

Pendant les fêtes on boit, beaucoup de vin, de cidre, ou de champagne.

Le cidre mousseux est un dangereux explosif. Souvent la nappe en boit plus que les convives ! Faite attention tout de même quand vous server!

Oui le champagne qui déborde parfois, pour remplir un premier verre mais que voulez vous, c’est la fête, plus on en verse, plus c’est « fun ». Mais le champagne qui déborde, c’est quelques centimes d’euros ou m^mêmes plusieurs euros partis rafraîchir la moquette ou la nappe.

le champagne

C’est très bien de ne pas trop fumer. Mais tous ces bouts de cigarettes, ne les avez-vous pas payés ?

Alors là, alors là, ça ne risque pas chez moi, je ne fume pas. Et les convives sont priés d’aller au blacon même en hiver. S’il pleut, ils vont sur le palier. Si ces règles ne leur font pas économiser de l’argent et leur santé…;

Mais enfin, je sais bien que désormais on peut intenter un procès aux grosses compagnies pour vous avoir inciter à fumer et à vous ruiner la santé. Ne serait ce pas plus judicieux de garder votre argent pour vous nourris sainement au lieu d’enrichir ces compagnies?

cendrier

Les paquets cadeaux! Ah les paquets cadeau! voici là les objets qui soulagent nos comptent de plusieurs euros. Oui, la dépense est double, triple parfois. D’abord, il faut acheter le cadeau. Puis trouver le joli papier cadeau pour l’emballer, puis le sac très marketing pour le transporter.

Avant c’était la ficelle.  Ici c’est le marchand de ficelle qui gagne. Alors que que vous pouvez faire emballer vos cadeaux dans du tissus ou pourquoi pas les offrir avec avec juste une belle carte. Pitié sous vous recevez ces jolis paquets si délicatement emballés, conservez bien le papier et le sac, il peuvent servir à nouveau. Facile à dire mais pas si facile à mettre en pratique; de toute façon, pour le coup des ficelles, il faut que je m’entraine. Trop impatiente. (Comme les enfants pire même, j’ai vite fait de déchiré les jolis emballages pour vite atteindre le cadeau; aujourd’hui les enfants vont chercher leur nintendo et leur jeux vidéo eux même alors les paquets avec ficelles ne les interessent plus vraiment). Bon je me soigne.

paquets cadeau

Et qui est ce qui s’enrichit avec un enfant hyperactif comme celui-ci?

rampe d'escalier

Et voilà un excellent exercice dont le bénéficiaire est le tailleur et l’industrie du fond de culotte( aujourd’hui on parle de marque de prêt à porter ou couture)

Là ça ne me concerne pas du tout, je ne risque pas de gaspiller des fonds de culotte; (Ma fille bien que garçon manqué est plus tôt du genre Fergie ou britney ou… On arrive à une fête je m’assoie avec mon top sexy caché sous ma veste et je ne bouge plus de là jusqu’au petit matin.)

Qui a dit qu’il ne fallait jamais allumer trois cigarettes avec la même allumette? Vous ne savez pas? Moi non plus. Superstition… mais bénie de la régie. Pourquoi ne pas arrêter de fumer tout simplement?

cigarette 

Encore la cigarette! lvont s’abimer la santé!

Bon, j’espère vous avoir fait gagner quelques euros. Pas énorme mais si ça peut vous offrir une entrée cinéma, c’est déjà bien.


Protected by CopyrightSpot

Pays (pauvres) à vendre

La colonisation du vingt et unième siècle!

 

La nouvelle bataille que se livrent les puissances mondiales, c’est celle de la nourriture. Le terrain des hostilités n’est autre que  les pays en voie de développement, ceux qui n’ont aucun poids dans la balance économique mondiale.

 

Depuis peu, une nouvelle bataille a vu le jour: celle de la nourriture.Des régions entières sont vendues aux plus offrants, les pays émmergeants d’Asie ou les Etats arabes.

 

Pour assurer leur besoins en nourriture, ces pays ont trouver une solution miracle, qui ne s’encombre pas de scrupules inutiles.

 

Désormais, c’est la devise du MONEY TALK.

 

Débarquez avec vos dollars, vos euros et vos promesses de vouloir sauver notre bout de planète encore sauvage, fertile et inexploitée, et vous devenez des héros. Au pire, dieu tout puissant avec la ferme certitude de posséder des terres, des hommes et dominer un jour le monde par la nourriture.

 

Aussi vrai est que le meilleur des envoûtements pour un homme est la satiété, aussi vrai est-il qu’un homme acculé de dettes est à la merci de tout investisseur, promotteur, tout homme d’affaire ou tout sauveteur de la planète, aussi vert soit-il.

 

La Corée du sud, la Chine, les Etats du Golfe et quelques hommes « verts » bien « intentionné » se livrent à une course à la terre.

 

Des régions entières sont raflées par les uns et les autres. Qui pour cultiver le sésame, le mais ou des palmiers à huile. Quand ce n’est pas pour sauver les populations d’eux mêmes: ils ne savent pas protéger leurs forêts, poumons du monde. Alors on le fait à leur place.

 

Les pays riches nous auront, ils nous auront lorsqu’ils auront racheté toutes nos terres, ils nous auront lorsqu’ils auront rafflé toutes les terres cultivables, qu’ils  auront produit en quantité astronomique pour nourrir leurs propres populations avant de nous imorter le surplus cultivé sur nos propres terres.

 

Mon père nous a toujours rappelé la fable de l’ami trop gourmand.

Vous lui offrez gite et couvert, et est satisfait à tel point que’il vous demande, avant de s’en aller, s’il peut partir avec votre épouse….

 

C’est cela, la politique des nouveaux colons et des verts aussi.

  

A en croire Monsieur Hong Jon-Wan, la nourriture peut être une arme.

 

« Nous voulons planter du mais pour assurer notre sécurité alimentaire. Dans notre monde, la nourriture peut être une arme. Nous pourrons soit exporter nos cultures vers d’autres pays, soit les envoyer vers la Corée du sud en cas de crise alimentaire. » Hong Jon-wan, l’un des responsables de Daewoo Logistics, la filiale agricole du géant Coréen.

 

Demain  si nous n’y prenons pas garde, nous serons les témoins passifs et impuissants d’une guerre alimentaire livrée sur nos terres par des visiteurs en dollars, euros, ou autre monnaie étrangère.

 

A côté de ces hommes d’affaire, il y a ces âmes charitables, les VERTS, certains verts.

qui, après avoir acheté toutes les terres fertiles et cultivables afin disent -ils de sauver la planète, les transforment en parcs privés dont l’accès, à moins de débourser de l’argent pour le visiter, vous est refusé.

 

Prise de conscience politique est en train d’émerger. « «  la terre est un sujet très sensible. C’est l’identité des peuples mêmes qui est en jeu. Au Mozambique, on commence à réfléchir à une réforme du foncier qui reconnaîtrait les droits des communautés locales. Il y a même eu un moratoire sur le cession de terres pour les projets d’agro carburants », explique Michael Taylor, de l’international Land coalition.

 

 

Les verts sont nos bienfaiteurs comme si avant eux nous ne savions pas que toute notre vie était liée à la fôret. Evidemment, ils m’ont appris à utiliser la boite d’allumette pour faire le feu, Ces inombrables petite boites d’allumettes qui existent parce que le bois a été coupé, transformé et vendus aux population comme produoit miracle qui vous fait ganer du temps. Maintenant ils nous protègent de nous-mêmes, ils protègent nos fôrets. Ils sasvent si bien le faire, mieux que nous.

 

Ils vconstruisent même leurs maisons dans les arbres, oui, pour fusionner avec la nature. M^me nous n’avon pas connu ça. Mais honnêtement, je crois que je vais tester. ça fait un moment que je rêve de passer un week end dans els arbre , qu’on me serve mon petit déjeuner   posé dans un panier en osier, monté  dans ma cabane au bout d’une corde, il faudrait que j’en parle à ma mère , je ne sais pas si elle aimera).

 

Tous désirent sauver la foret qui nous appartient en la rachetant pour une bouchée de pain. La ruée vers les terres agricoles est engagée à l’échelle mondiale. Les prédateurs sont en marche.

  

Chacun viennent faire leur marché en Afrique ou en Asie, pour garantir leurs approvisionnements alimentaires.

 

Les paysans bradent leurs terres ou les louent à des investisseurs sans scrupules, avides de profit, qui exploitent les terres au maximum.

Cespseudo pratiques coloniales masquées qui portent atteintes aux droits coutumiers,  risquent à terme, de provoquer la révolte paysanne.

 

Le Président Houphouet disait:

 

« L’Homme qui a faim n’est pas un homme libre »

 

Vous n’êtes pas obligés de me croire, mais avant de me retrouver le dos au mur, mieux vaut être proactif, j’achète mes terres (propriétés de ma famille depuis des générations), avant  de les voir bradées et achetées pour une bouché de pain avec moi en prime.

 

A ce jeu de monopolie, les plus riches sont les gagnants. Quant on pauvre, mieux vaut être malin !

Customiser, c’est sauver la planète

liza0001Il n’y a pas que les « grands » qui courent au chevet de la planète en péril. Les créateurs aussi. Cela a été prouvé à à maintes reprises.

Ce n’est pas la créatrice Liza qui vous dira le contraire. Le monde de Liza ne connait pas la crise et les déchets sont très vites recyclés. Dans sa caverne d’Ali Baba, Les coupures de presse, les boutons, les vinyles, les livres, les plaids et les manteaux cohabitent. Parfois,  les manteaux se transforment en deux robes de cocktail. Même la doublure n’est pas en reste. Récupérer, déconstruire, customiser, telle est sa devise.

Liza n’aime ni l’uniformité, ni le gaspillage. Elle se sert dans les poubelles à défaut de puiser son inspiration dans les placards de ses amies. Pour créer ses pièces uniques, elles se sert de matériaux écolos.
C’est aussi ça le développement durable. Selon Liza, le développement durable: donner une seconde vie à un objet qui a un passé.

Image métro de paris.

Malette des années 50 customisée avec des coupures de la page « ma planète »

Costumisée par Liza
11 rue du pont aux choux
paris III
http://www.costumiseepar.com/

PLANETE VERTE!!! Tu es vert ou tu es OUT!

Vert c’est le nouveau sésame d’une nouvelle communauté deux mille huitarde dans cette planète en complète dérive que nous peuplons.

Aujourd’hui il est de bon ton d’être VERT, que l’on soit noir, métis ou caucassien. VERT c’est la couleur qui fait l’unanimité pour l’instant. Tout le monde prétend l’être. Les seuls qui ne le clament pas, ce sont les gens du sud. Ils n’ont pas besoin de le porter en banderole: ils le sont dès la naissance. Un bébé du sud nait de parents pas forcément nantis pour lui offrir le biberon. Il est allaité au sein. Sa mère lui fait amoureusement des massages au beurre de karité, il n’a ni poussette, ni kangourou, ni voiture…;

Par conséquent, ses jambes lui servent de moteur dès qu’il commence à marcher. Marcher pieds nus, je m’en fais un porte drapeau aujourd’hui.  Pour lui, c’est naturel. Tout est harmonie, douceur, respect de la terre bien sûr.

Il sait fabriquer avec deux feuilles et un cure dent, un gobelet qui lui servira pour boire dans la forêt. Il sait aussi mettre la main en coupe ou en forme d’entonnoir à défaut de feuille.

Au nord, pour couper le morceau de viande vous avez tout un attirail: le morceau de viande, le couteau, la planche à couper contrairement aux gens du sud qui eux se passeront de planche à couper. Un mixer pour réduire la tomate en purée?

La fillette apprendra à faire sa purée sur une pierre. Demandez lui si elle est VERTE, elle vous répondra tout naturellement qu’elle est guéré, dioula, bété, agni…. VERT, c’est une couleur. Pour le tissus, pour décorer le mur. Des terriens verts. Elle ne connait pas. Il faut lui expliquer, il faut lui faire comprendre pourquoi aujourd’hui on se dit tous verts. Tu es styliste, tu devient vert, tu es parfumeur, vert toi aussi, restaurateur, VERT.

Même si vous voulez rendre vos légumes plus verts que nature, des produits VERTS  pour les débarasser des méfaits de la pollution sont à votre disposition.  D’accord, l’été dernier, mon amie qui m’a accueillie chez elle en côte d’ivoire après la crise du Probo Koala lavait mes légumes au savon et à l’eau de javel. C’était la seconde fois de toute ma vie que je voyais pareille chose. La première c’était un autre ami, qui avait pour habitude de laver son poulet au savon et au filet, avant de le cuisiner; mais attention, il ne s’auto proclamait pas VERT. Il voulait simplement avoir un poulet propre.

Demander à tous ces VERTS de faire  un petit séjour au vert dans une brousse. Il y aura très peu de volontaires.

Envoyez les tous faire un stage de PENCAK SILAT  dans la jungle INDONESIENNE;  Ils en reviendront vraiment verts. Il ne suffit pas de s’installer confortablement dans son salon ou dans son arrière boutique et affirmer que l’on est vert. VERT, ce n’est qu’un mot, tout le monde peut prétendre être vert, sauf le petit du sud. Il est  vraiment vert lui, il vit comme il peut, il vit au mieux qu’il peut dans le respect de la nature. Il sait comment planter un papayer, quand récolter, comment sémer le riz, comment faire du beurre de graines de palmier, ou de noix de coco, comment faire du tissus avec une écorce de bois, comment se confectionner des espadrilles avec des feuilles de palmier.

Et vous croyez être plus verts que lui???

Déchets toxiques: nouveau terrorisme du siècle!

Une crise environnementale et sanitaire sans précédent touche la Côte d’Ivoire : des produits chimiques issus d’un navire étranger et déversés fin août dans des décharges publiques d’Abidjan ont intoxiqué des milliers de personnes.Selon Greenpeace, le Probo Koala, un navire russe battant pavillon panaméen, parti d’Espagne il y a plusieurs mois, a accosté à Abidjan, le plus grand port d’Afrique de l’ouest le 19 août pour une vidange.
Le liquide à vidanger – des boues issues du raffinage pétrolier, riches en matière organique et en éléments soufrés très toxiques (hydrogène sulfuré, H2S et mercaptans) – aurait alors mystérieusement été notifié sous la qualification d' »eaux usées », ce qui lui a permis de s’affranchir des exigences de traitement.

 

 

Une petite illustration pour introduire ce sujet

 

 

 

Une nuit de août 2006, une maman est profondément endormie dans sa chambre. Pendant qu’elle récupère d’une fatigue utile (elle est formatrice dans un centre de réinsertion pour jeunes filles ou jeunes mères isolées), les autres sont dehors. Curieux, ils veulent connaitre l’origine de cette odeur qui vous prend  à la gorge, vous fait suffoquer, l’air est irrespirable dehors, alors ils reviennent à l’intérieur, où ils ne sont pas plus protégés d’ailleurs. Elle dort toujours, les enfants essaient de la réveiller, ils y parviennent enfin.

 

 

 

De toutes façons qu’auraient-ils pu faire? 

 

 

 

Se réfugier dans des, quitter leurs maisons, pour aller où?… L’histoire serait très longue à vous raconter, tout ce que je peux dire c’est que quand les premiers signes ne sont pas fait attendre; elle s’est rendue à l’hôpital, on l’a très vite renvoyée chez elle avec du paracétamol. Aujourd’hui à l’heure où j’écris cette note, cette maman a le ventre ballonné, qui gargouille de façon  anormale, elle a parfois des remontées…. Mais elle n’est pas morte, elle est en vie alors pourquoi s’inquiéter, si elle avait été morte, sa famille aurait touché quelques millions de francs cfa, mais elle est vivante et ne peut même pas prétendre à des soins convenables car quelqu’un lui a usurpé son identité pour être indemnisé à sa place.

 

Quand je vous parle de terrorisme et de mafia, je veux dire éco-mafia, tout comme il y a des  réseaux pour écouler les déchets toxiques dans les pays en voie de développement, il y a des réseaux pour toucher les indemnités à la place des morts et des malades.

 

 

Certains plaignants ont vu leurs dossiers disparaitre dans la nature. Aujourd’hui encore, on les cherche. Ma soeur aurait été indemnisée. C’est vrai, même moi j’ignorais qu’elle avait une soeur jumelle qui porte les mêmes nom et prénom et qui serait née le même jour à la même heure de la même mère.

 

Un jour je tapai « déchets toxiques » et dans la liste des indemnisés classées par quartier, je la vois inscrite. Je l’appelle tout de suite pour la prévenir. Elle n’est pas surprise! Même si elle sait qu’elle n’a rien perçu, il faudrait qu’elle le prouve. et c’est si facile de trouver des témoins dans ces cas là, que les autres démontreront par A+B qu’il l’ont bien vue et qu’elle a bien touché son dû.

 

 

 

Il suffit de conjuguer le verbe « manger ».

C’est ce qu’on dit couramment là bas. Tout le monde mange.

 

Bref, elle est en vie, elles sont en vie, pour combien de temps? Personne ne sait. en attendant elles survivent et se soignent tant bien que mal avec leur paracétamol.

 

En attendant, on fait des procès et on tient des sommets!

 

Des sommets pour essayer d’enrayer le phénomène d’éco mafia, lutter contre les trafics internationaux de déchets toxiques. A l’heure où se déroule en Côte d’ivoire le procès du Probo Koala, un procès sans vrais coupables; rien de moins qu’une « masquarade » nommée procès .

 

Espérons qu’il se dégagera de cette réunion des vingt et un des solutions efficaces pour empêcher cette mafia écologique, pour empêcher ces terroristes de passer au travers des mailles.

 

Espérons que les « Spectromanes » de la planète seront aussi efficaces pour stopper le transfert de ces déchets du nord vers le sud autant qu’ils essaient de l’être pour les gens du sud qui s’embarquent pour la « galère » vers l’eldorado!

 

Il en va de la santé et la survie de milliers de populations.

 

Et au fait, normalement ces déchets auraient dû être bloqués au pays bas et auraient dûs être sous haute surveillance!!!!