Adamence: le diamant qui sait communiquer avec les femmes

Selon Holly Buchanan:

Les bijoux, c’est une question de relations avec nos conjoints, nos amours, notre famille, nos amis, et nous-mêmes. Les bijoux que nous portons en disent souvent long sur ce que nous sommes…

Mais il y a beaucoup plus  que notre rapport au bijoux. Un bijou doit avoir d’autres missions. Celle de livrer un message pour l’homme qui offre et pour la femme qui le reçoit.

Adamence en est le parfait exemple avec son bijou No smoking ,porteur d’un double message.

Pour la Saint Valentin, voici une sélection de diamant à offrir.

Poupoupidou Cœur: Bracelet cœur en or jaune sur cordon

Cœur Eternel: Pendentif cœur avec bélière serti de diamants en or blanc 18 carats

Pendentif en forme de cœur ajouré, en or blanc 18 carats, surmonté d’une bélière en or blanc, sertie de 5 diamants de couleur H et de pureté Si pour un poids total de 0,04 carat.

Cœurs Epris: pendentif cœur en or blanc ajouré doublé

Pendentif cœur asymétrique en or blanc orné de 42 petits diamants séparés par des barrettes d’or. Une partie du cœur est doublé sur l’intérieur d’une autre ligne de diamants. Ce pendentif se porte penché. Poids moyen d’or : 2,18 grammes. Poids total des diamants 0,21 carat. Hauteur 25 mm et largeur 23 mm.

 

Mélo: Pendentif 4 barrettes d’or enserrant 9 diamants 

 

Pendentif en or blanc formé de 4 barrettes verticales parallèles, enserrant de façon éparse 9 brillants de différentes tailles. Hauteur du pendentif : 2 cm et largeur : 8 mm. Poids d’or moyen : 2,4 grammes. Poids total des brillants 0,5 carat.  

 

Jour – deux

Rendez vous samedi pour un compte rendu du shooting au show room Adamence.

www.adamence.com

Jean Paul Gaultier Haute couture

Jean Paul Gaultier rend hommage au pays des Mayas

Si pour le prêt à porter Jean Paul Gaultier a mis les hommes en jupe, son défilé Haute Couture  par contre était une célébration des cultures Mayas et Incas, combinées d’une légère touche d’afrique.

Pour reprendre le couturier:

Cette collection rend hommage au pays des Mayas, des Incas et des conquistadors, mais elle célèbre aussi la joie de vivre, on en a besoin en ce moment.

Gaultier ne faillit pas à sa recherche d’absolu, de l’unique. La mode pour lui est synonyme de créativité et il s’oblige à explorer de nouvelles pistes.

Toujours égal à lui même, il sait puiser son inspiration du monde qui l’entoure et s’en approprie avec une conviction et une maîtrise de techniques, comme personne ne sait le faire.

Sombreros, pantalons ouverts sur la jambe, corset de cuir tressé, Des robes tissées de feuilles de palmier, bracelets en acier, collier de métal, manchettes dorées…

Gaultier nous replonge dans une mélange mexique-afrique.

Images, Le Figaro madame

Ils en parlent: