Vive la mode universelle ou mode originale

Selon Marie Von Ebne-Eschenbach,

« La mode qui devient universelle, n’est plus du tout à la mode ».

« So soon as a fashion is universal, it is out of date.”

Marie Von Ebner-Eschenbach quotes (Austrian novelist, 1830-1916)

A la différence des écrivains qui créent une histoire à partir d’un synopsis unique, avec leur plume personnelle, les créateurs quant eux créent des tendances, qui sont suivies par des milliers d’individus; ils créent des lignes coutures, déclinées ensuites dans le prêt à porter pour démocratiser la mode.

Dès cet instant, l’originalité passe dans l’anonymat, l’impersonnalité, la mode devient populaire, démodée.

Personne ne sent rend compte en fait. Nous voulons tous tellement posséder les chaussures, les vêtements, les accessoires vus sur les podiums et sur papier glacé que nous ne réalisons pas l’effet pervers de cette frénésie modesque.

Quand il faut un serre tête, c’est ça ou rien. Les bandeaux arrivent sur le marché, 90 pour cent des filles deviennent des pcahontas.

Idem pour les boots, les cuissardes…

En fait quand on veut être à la mode, il faut créer sa mode.

A défaut, choisir des vêtements indémodables.

En attentant dêtre MOI, je choisis pour l’hiver 2010 ces vêtements de créateurs triés sur le volet.

Une robe Givenchy

Un top à plume Givenchy toujours

Une robe léonard rose à col roulé

Une robe princesse Louis Vuitton nouée à la taille, une robe paysanne à motifs fleurs.

Et enfin Cette robe Miu Miu, ma préférée: jaune avec poches plaquées.

Lorsque je me remettrai à créer ma mode, ce sera sur Crazyursula.com.

Tendances de l’hiver 2010-2011

L’hiver s’en va, vive l’hiver!

Pendant que nous rêvons de l’été prochain, les créateurs nous font déjà « rêver » avec les collections d’hiver 2011.

Tous ont rivalisé d’ingéniosité pour nous faire aimer cette période frileuse. Quelques propositions se démarquent.

A commencer par ce jeu de superposition chez Cerutti: classique, frais et jeune.

La Philosophy Di Albertta de Ferretti  nous apprend à cocooner dans une robe légère et fluide, rechauffée par une robe manteau.

Le sarouel revisité de Gaultier nous ramène la chaleur du désert tandis que Vuitton réssucite Grâce de Monaco ou Audrey Hepburn dans une jupe ample évasée portée avec un bustier bien ajusté.

Dans la robe couleur chair et drapée de Chanel on se sent sexy et féminine. Une robe dont la longueur contraste avec celle de Castelbaljac, colorée, fluide, pour les non frileuses.

Et Chanel vous transforme en bouquet de rose dans sa petite robe fleurs aux couleurs ciel.

On retrouve le nude chez Valentino dans une mini robe à volants et YSL ferme le ballet avec une petite robe qui brave l’hiver.

Image de Figaro Madame

Sélection mode pour un hiver frileux

Roberto Cavalli a opté pour le court, les matières sont lésgères, les coupes fluides et les tons naturels. Je braverai l’hiver avec cette petite robe.

Cavalli_RF9_8702

Avec Christian Lacroix,  les femmes sont ultra féminines dans la dentelle et la soie. Son jeu de drapé fait d’un tailleur masculin une tenue à la pointe de la sensualité.  La transparence suggère plutôt qu’elle ne dévoile…

Lacroix_RF9_3682Lacroix_RF9_3889

Ralph Lauren tout simplement parce qu’avec lui les mannequins noires ne sont pas invisibles comme elles ont tendances à l’être avec ses confrères créateurs.

Le tailleur pantalon m’a séduit par sa simplicité et son style protecteur. Passionnée par les gilets, les pantalons à pinces, et frileuse, je ne pouvais que craquer pour ce look dandy au féminin.  Ses robes, courtes ou longues, vous donnent envie de fouler le tapis rouge à Canne.

Ralph_Lauren_RF9_5323Ralph_Lauren_RF9_5196Ralph_Lauren_RF9_5657Ralph_Lauren_RF9_6103Ralph_Lauren_RF9_6191

Rue du mail vous rend à la fois fragile et séductrice. Il fait de vous une femme enfant sachant chez qu’elle veut.

Rue_Du_Mail_RF9_8598

Accrochez vous car l’hiver sera « frileux ».

Images, Figaro Madame.