Huile de palme noire ou blanche, beurre de karité

Je suis d’origine africaine, je viens vers vous pour que vous puissiez m’aider s’il vous plait. En ce moment, j’ai de l’huile de palmiste blanche et noire, y compris du beurre de karité. j’ai la peau du visage et du corps très très sèche. Je souffre avec l’arrivée de l’hiver. Le visage tire. Je  ne dors pas. Aidez moi s’il vous plait.

Merci

Ce commentaire vient de Isabelle, une lectrice qui m’a déjà contactée l’année dernière je crois.

Sans être une experte en cosmétique, je crois pouvoir donner quelques conseils simples qui nous ont été transmis de génération en génération. Trois huiles différentes dont deux de la même source, mais fabriquées de manières différentes. Je ne vous expliquerai pas ici la fabrication proprement dite. Pour celles qui ne savent pas, si je venais à partager un jour ces secrets de fabrication, ce serait monnayable.

Bref. L’huile de graine de palme est la première huile utilisée par nos grands parents, pour les soins du corps et en cuisine.

Cette huile végétale, avec son parfum spécial, remplaçait le beurre que nous consommons aujourd’hui. Elle servait également pour graisser les cheveux secs, les pieds, le corps tout entier. Mes arrières grands parents l’appellaient la nourriture du corps. Mon arrière grand mère, qui m’a aussi appris combien l’argile pouvait adoucir la peau, et la débarasser de ses impuretés, déplorait la façon désastreuse dont nous détruisons notre peau.

D’après elle, les frottemenst intempestifs dégraissaient notre peau, l’exposant plus facilement aux méfaitx de l’air, sec ou froid, du soleil…

Après un bain qui pouvait ressembler à un sona, elle se tartinait abondamment à l’huile noire ou au beurre de palme, avant, dit elle, de faire fondre le tout au soleil. Quelques minutes seulement. Trop s’exposer au soleil pouvait avoir l’effet contraire à celui recherché.

Pour revenir à Isabelle, et à vous tous qui seriez intéressés, ces trois huiles sont efficaces pour soigner le déssechement de la peau, aussi bien en hiver qu’en été.

Isabelle, pour ton visage, il faudra tiédir un peu d’huile en casserole ou dans un bol au micro onde. Ensuite, masser pendant dix minutes matin et soir. Le soir seulement si tu es pressée le matin. Estomper avec un gant tiède et humide.

Seconde et dernière étape: faire un masque au miel des bois froid. Laisser reposer cinq minutes. Rincer.

Ce sera un bon début. A maintenir durant tout l’hiver. Tu devrais avoir de bons résultats.

Tiens moi au courant.

Le citron et la peau

Ma chère Barbera,

J’ai longtemps hésité avant d’écrire cet article. J’ai fini par me décider, par respect pour mes lecteurs et pour toi Barbela, qui souhaite que je partage mes secrets de grand mère.

Je les partagerai volontier, mais à moitié. Celles qui sont vraiment intéressées me contacteront pour avoir l’intégralité de mes secrets. C’est sans prétention, seulement je me méfie de internet (contradictoire n’est ce pas)

Quand je sais qu’il suffit de publier ses photos de voyage pour le plaisir de partager, pour les retrouver sur d’autres sites qui monetisent le leur. Quand vous publiez votre journal personnel et que d’autres en font une compile et la font éditer…, il y a de quoi devenir paranoïaque.

Je veux bien partager, seulement des extraits.

Bref!

Chère Barbera,

Image, club citron

Je citron ne risque pas de t’abimer la peau. J’ai toujours vu ma mère et ma grand mère utiliser ce fruit dans différentes circonstances. Le citron est efficace pour les maladies de peau, la transpiration et le cuir chevelu.

Je me souviens que pendant les épidémies de varicelle, le citron était toujours associé au rémède dit « européen », celui prescrit par le médecin. Le citronnier à lui tout seul est une boite à pharmacie.

Pour se débarasser des peaux mortes avec ou sans varicelle, je me souviens que grand mère préparait une décoction à base de feuilles de citronnier. Et ça marchait. Sachez quand même que si vous l’essayez, vous connaîtrez le désagrément passager de légers picotements.

Le feuilles

Utilisées pour faire des cataplasmes pour déssécher la varicelle et accéleree la cicatrisation.

 Le Fruit

Sur peau saine, le citron sans ajout soigne l’acnée, sert de gommage. Mélangé au miel il rafermit et affine la peau. Il peut s’utiliser frais ou cuit. Utilisez le citron vert bio bien évidemment.

Pour le massage des mains, le jus de citrons mélangé au miel est très bon.

Et ce n’est pas tout. Pour ceux qui ont tendance à transpirer de façon exagérée, rien de tel que nettoyage régulier au jus de citron.

Pour le visage, le citron seul fait office de gommage, raffermissant et aseptisant.

Alors ma chère Barbela, tu peux l’utiliser sans crainte. Sauf si tu fais une allergie au citron.

A bientôt.

Depigmentation volontaire de la peau

willykeanMaintenant que les européennes peuvent avoir des lèvres pulpeuses, les fesses rebondies de Naomi Campbell et garder le teint hâlé tout le long de l’année, il est temps de mettre le doigt sur le phénomène  inverse chez les femmes noires. Toutes ou presque désirent devenir presque blanches et ne se posent même pas la question des conséquences que pourrait provoquer l’usage de ces produits dangereux qui s’attaquent à la mélanine.

La science, aidée de la chirurgie fait des merveilles, c’est vrai; celui qui a envie de se faire un visage de Levrier peut, celui qui veut s’offrir des lèvres ressemblant de près à des gnocchis peut, pourquoi pas après tout, C’est chic et tendance.

Quant à ceux de mon « espèce » qui, non contents de leur magnifique teint d’ébène, ont recours à des produits dégradants, décapants et dangereux pour leur peau, pourquoi pas?

depigmentation

Image de Afrik.com

Après tout, chacun est libre de devenir ce qu’il a envie d’être (blanc, jaune, noire, bronzé, noir ou pas trop). Mais à quel prix?

Je me mèle de ce qui ne me regarde pas, je suis ainsi. Il m’est insupportable d’assister passivement aux ravages de la mode de dépigmentation.

Ce phénomène prend un essor inquiétant en afrique. Je pouvais lire récemment  dans un journal humoristique combien il était plus facile pour la police de résoudre une affaire de disparition  lorsqu’il s’agit d’une personne noire plutôt que de quelqu’un qui s’est dépigmenté la peau. Normal. Dans une capitale de plusieurs millions d’habitants, la femme noire est en passe de devenir une espèce rare…

Pour suivre la mode, par souci d’imitation, pour se convaincre qu’elles sont « belles », (comme si être noire était synonyme de « moche »), beaucoup sont prêtes à faire une razzia sur les crèmes éclaircissantes à base de corticoïde et parfois à forte concentration d’hydroquinone pour arriver à leur fin.

Il y en a même qui poussent le vice jusqu’à un décapage préalable à l’eau de javel avant la cure proprement dite.

Bon sang, pourquoi l’être humain n’est-il jamais satisfait de ce qu’il est?

Voir ici des gens qui veulent bronzer toute l’année, c’est contre nature, prêts à dépenser des sommes faramineuses dans des salons à rayon UV, ou se transformer en lézard sur les plages en été malgré les risques encourus.

Et ailleurs, d’autres qui veulent ressembler à Mickael Jackson, Halle Berry, ou Paris Hilton, oui, pourquoi pas des africaines blondes?

Moi je suis willykean, noire et je compte le rester. Et vous mes soeurs qui avez  fait de la résistante jusqu’alors, continuez, il en va de votre santé.

Pour celles qui ont déjà plongé, il n’est jamais trop tard pour arrêter. Etre bien dans sa peau, fière de ce qu l’on est, et ne pas se laisser influencer par la publicité et la pression de l’extérieur.