Billy Billy: projet de société

Vous avez déjà fait la connaissance de Billy Billy avec sa chanson « Bété a réussi« . Pour ceux qui le découvre pour la première fois, on pourrait le classer dans la catégorie « rappeur » ou « Slammeur ».

Le slam de billy billy est unique en son genre, empreint de ses origines africaines. Il puise son inspiration dans la vie de tous les jours, il bouscule les politiques avec la franchise de la souris qui te souffle sur les orteilles afin de mieux les croquer.

Billy billy parle de parvenus, d’immigration, de politiciens, de corruption…

Ici, il s’adresse à tous ces futurs Maires ou Ministres et la façon dont ils viennent « embobiner » les paysans et les jeunes villageois pour gagner les élections.

Je promets de décrypter pour vous les paroles de la chanson si vous n’avez pas l’habitude du français ivoirien.

En attendant, prenez le temps d’écouter quand Billy vous parle.

Billy Billy, Bété a réussi

Il y a quelques mois déjà je vous présentais Billy Billy et sa récitation. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Billy est un jeune chanteur ivoirien qui a créé un slam à l’image de l’ivoirien et de l’africain en général. Ou peut être du slam tout court. Parce que la musique est universelle.

Pourquoi j’aime Billy?

C’est très simple. Ses détraqueurs avancent le manque de renouvellement. Moi je clame qu’il a sa marque de fabrique. On le reconnaitrait parmi des milliers. Il ne s’est pas noyé dans la vague soukouss, coupé décalé…

Billy billy, c’est la musique authentique régionale réactualisée. Ce n’est pas pour autant qu’il ne passe pas les frontières.

Et s’il les passe, au moins on pourra dire, c’est de la musique ivoirienne. C’est Billy Billy. Parce que j’ai beau adoré les autres, parfois on a du mal à faire la différence entre musique zairoire, ivoirienne, sénégalaise, camérounaise…

Ecoutez Billy Billy; vous avez le droit de ne pas l’aimer. Dites le tout haut ici. Des critiques constructives, plutôt que de dénigrément.

Bonne détente.

Billy Billy, récitation

J’ai découvert Billy Billy grâce à Yoro. Il chante ou devrais-je dire il pense. Il critique, il vous dit les vérités que vous n’aimez pas entendre. Billy Billy traite tous les sujets de société. De l’immigration en passant par la corruption, sans oublier la misère qui fait légion dans le pays. Comme disait une amie à moi:

Billy Billy est comme une souris. La souris est très fûtée. Après vous avoir croqué les orteils, elle souffle dessus. Ainsi, vous sentez moins la douleur, ou alors vous ne la sentez pas du tout.

Billy dit les vérités, celles qui font mal, en chantant. Dans récitation, il nous dépeint l’éducation telle que nos enfants la vivent aujourd’hui en côte d’Ivoire.

Tout le monde est obnibulé par le gain. Tout peut se monnayer. Des notes aux diplômes et ce ne sont plus les plus méritants qui réussissent mais ceux qui ont les  poches les plus garnies. La réussite n’est plus une question de Rolex mais plutôt une histoire d’euros.

Pour ceux ou celles qui ne saississent pas toutes les nuances du français d’abidjan (le Nouchi), n’hésitez pas, willykean est là pour interpréter.

Il y a aussi Immigration et Wassakara: à écouter et à méditer.