Epuration ethnique

Nous n’oublions pas ceux qui sont tombés! Le nouvel observateurs du 12 mai 2011 dénonce une épuration ethnique à l’ouest. C’est gentil et courageux de leur part même si je dirais qu’ils font les médecins après la mort. Ce n’est pas un jeu de mots uniquement, mais la réalité. Il y a eu des massacresLire la suite « Epuration ethnique »

Democratie tueuse

Elle s’appellait Martine. Elle s’en est allée, avec ses deux petits anges, Tous les trois victimes de la DEMOCRATIE TUEUSE; Les droits de l’homme ne les connaissaient pas. Ces droits de l’homme qui ont justifié des bombardements Ils s’en sont allées, Personne n’a demandé leur avis, Ils n’avaient pas la tête qui convenait, ni leLire la suite « Democratie tueuse »

Pardon et réconciliation

Il y a ceux qui ont été assassinés, puis ceux qui ont tout perdu, puis ceux qui sont toujours portés disparus. Et ceux qui sont en vie mais qui errent dans la ville de réfuge en refuge. Pour les autres, la guerre est finie, le bunker détruit, des partisans assassinés. Tout le monde prone laLire la suite « Pardon et réconciliation »

Polyglotte en sursis

Pour ceux qui suivent déjà l’évolution des événements en côte d’ivoire, vous savez que une partie de ma famille a fuit vers le sud ouest. Eh bien! ma tante, celle qui a facilité le transfert là bas, a été rappellée par ses collègues (elle est sage femme), pour soit disant reprendre le travail. La situationLire la suite « Polyglotte en sursis »

Massacre à Anokoi Kouté et ailleurs

J’ai suivi un débat télévisé il y a une semaine. Désolée pour ma petite tête de chien qui a de plus en plus de mal à stocker toutes ces saletés du monde. Un des participants se demandait pourquoi les sanctions n’étaient pas applicables à tous de la même façon. Depuis trois mois, vous avez entendu beaucoupLire la suite « Massacre à Anokoi Kouté et ailleurs »

Tirs à l’arme lourde à Yopougon

Samedi à la fin d’un marathon de la poste à un bureau de money express dans le dix huitième, j’ai fini par faire un transfert d’argent. Dans l’espoir qu’isl le touchent aujourd’hui. Partis de bonne heure pour être parmi les premiers arrivés au bureau de money express à Abidjan, ils ont du rebrousser chemin :Lire la suite « Tirs à l’arme lourde à Yopougon »