Souvenir de vacances

Jardin Christian Dior, Tours, Chenonceau

Les vacances sont finies, c’est bientôt les vacances, le temps passe très vite!

J’ai été absente trop longtemps, par conséquent,  je n’ai rien pu partager avec vous depuis.

Pour ne pas y remédier ce matin?

Cet été nous sommes partis de Granville à Tours. Je n’ai plus à vous présenter Granville et la Normandie, Plusieurs de mes articles le font assez bien.

Comme toujours, je ne peux aller à Granville sans visiter le jardin Christian Dior. Cette fois, la déception pointait un peu. Le jardin dégarni, le salon de thé moins attrayant… Une partie du jardin reste cependant toujours aussi beau. Les mariés peuvent continuer à venir y immortaliser leur union.

JARDIN CHRISTIAN dIOR

Pendant le séjour à Granville, j’ai visité le musée de la dentelle de Villedieu les poêles, où le savoir faire des dentellières continue de m’émerveiller. A la sortie, un reposant petit tour à la fontaine.

dentellière villedieu les poeles dentellière fontaine

Puis nous voilà à Tours. Tours et ses environs, avec de nombreuses caves, des villages troglodytes, ses châteaux;;;

Nous avons choisi celui de Chenonceau.

Une merveille avec son histoire, l’histoire de femmes telles que Catherine de Médicis et Diane de Poitiers, qui ont marqué  le début du XVIè siècle.

L’aspect intérieur est fantastique. Ce qui m’intéressa le plus, ce fût les extérieurs, les jardins de Diane et Catherine, le parc immence qui encercle le château… ainsi que quelques curiosités découvertes au cours de notre promenade.

JARDINS ET EXTERIEURS DU CHATEAU
JARDINS ET EXTERIEURS DU CHATEAU

COURGE ENTREE DE CHENONCEAU EXTERIEUR DE CHENONCEAU 1 EXTERIEUR DE CHENONCEAU 2 EXTERIEUR DE CHENONCEAU JARDIN DE DIANE

A Tours toujours, nous avons fait un détour par le bord de la Loire, avant de visiter le village troglodyte reconstitué. Belles images.

L’église au milieu de tout ça? parce que j’aime l’architecture de ces édifices, les vitraux, et la quiétude qui règne dans ces endroits.

BORD DE LA LOIRE BORD DE LA LOIRE BORD DE LA LOIRE2 EGLISE 1 EGLISE EGLISE2 MAISON VEGETALE VILLAGE TROGLODYTTE

Nuit des soudeurs

Nuit des soudeurs
Nuit des soudeurs. http://willykean.com
Nuit des soudeurs
Nuit des soudeurs. Granville. http://willykean.com

SAM_6881 copie

La nuit des soudeurs est l’une des importantes attractions l’été à Granville.

Sur les quais du port de commerce de Granville, les soudeurs peuvent exprimer leur créativité à travers un thème bien défini. L’amas de ferraille sur le port leur sert de matériau.

Cette année les créations devaient avoir un rapport à  la musique.

Quelques objets très intéressants; certains ont même été vendus aux enchères.

Touristes, amateurs et collectionneurs étaient au rendez vous. Les prix se sont parfois envolés aux alentours de 400 euros…

Saint Martin de Bréhal: la plage

Plage de Saint Martin de Bréhal1 saint Martin de Bréhal

Il a fait très chaud ce jour là, comme tous les autres jours. On ne peut pas se plaindre lorsque le soleil est au rendez vous.

Promenade en famille sur la jetée.

Granville, barbecue

barbecue

Arrivés hier à 16 h 30 à Granville, nous étions attendus pour dîner. Détente dans un transat. Discussion à bâtons rompus: Des sujets qui allaient de Guesch Patti, les souvenirs d’enfance de mes belles sœurs et Paul McCartney and the Wing… Au bout de la cacofonie, un bon rôti accompagné d’un Gewürztraminer bien frais.

Ma normandie

plage

Enfin les vacances!! qui ne seront pas de tout repos. C’est le mariage de Sandrine samedi le 20 juillet.

Comme toujours ce sera l’effervescence.

La famille sera réunie. Les repas seront très vivants, les préparatifs ou du moins ce qu’il en reste, occuperont la plupart d’entre nous.

Il reste la décoration de la salle, la veille du jour J.

Je vais m’amuser car c’est le moment que je préfère le plus.

Et puis je vais retrouver ma Normandie. Pour revenir avec des souvenirs pleins les yeux.

Je vous retrouve bientôt.

Vacances très actives!!

Je l’avais compris depuis très longtemps, mais je jouais encore à celle qui n’avait pas vraiment saisi.

Nous parlons des vacances bien sûr. Faisons une simple comparaison. Au nord et et sud, les vacances n’ont pas l’air d’avoir le même sens pour tout le monde. Même pour ceux qui prônent la farniente, les vacances restent assez actives.

J’ai mis du temps à m’y accoutumer, aujourd’hui, on pourrait m’attribuer une médaille. Comme beaucoup de mes compatriotes, les vacances sont devenues une seconde phase d’hyperactivité, trépidante dont on revient parfois épuisé.

J’ai voulu aller à contre courant cette année. Me disant, » et si nous n’allions pas en vacances? »

Echec. J’ai fini par céder. En trainant un peu les pieds. Monsieur a mis la pression. Il faut choisir la destination, décider de ce que l’on va faire? En plus, avec tout ce que j’avais vécu pendant trois mois (la guerre), et qui risque de reprendre,  mon coeur n’y était pas vraiment.

Finalement j’ai dit  » pourquoi pas? » Puis, j’ai répondu : « comme tu veux ».

Et quand il m’a dit « Côte d’Azur », je me suis dis chouette, je vais revoir la Côte de mon voyage de noce.

Nous y voilà donc.

Dans le club où nous avions réservé, l’activité qui me plaisait le plus, c’était le sport : étirement, abdo, fessier, zumba, charleston et je passe.

Tous les matins donc, de neuf heures à onze heures, j’arrivais la première avec ma serviette et ma bouteille d’eau. Pile au rendez vous, comme pour faire l’ouverture d’un cabinet médical.  Et je sautillais, je m’étirais, je faisais des abdos, je dansais la samba, le country, etc, etc.

Vous allez croire que à onze heure, ça va être maintenant les vacances? Eh bien non. Nous voilà plongés dans les prospectus pour sélectionner et organiser les visites culturelles et les activités plages avec les enfants.

Il fait 35° à 40° degrés à l’ombre et il y a ceux qui veulent aller bronzer à la plage, et moi qui préfère visiter. Mais tout ça, si j’étais honnête, j’avouerais que ce ne sont pas des vacances. Les vacances, avant de m’intégrer ici, c’était le repos bien mérité. Les retrouvailles avec parents et enfants, la famille au sens élargi, où on discute à l’ombre, sans se prendre la tête, où on peut faire la sieste, lire si l’on n’a pas envie de dormir.

Les vacances, dans ma tête d’africaine, c’est la période où l’on se repose pour revenir détendu, ressourcé.

Nous avons fait parfois 3 heures aller et retour pour visiter une grotte, un lac, une ville. Je ne regrette rien. J’adore voyager, voir des endroits surprenants mais je rêve aussi de vacances calmes où je prends un livre, je me détends avec des mots, des phrases, des vacances où je me lève le matin, je lis mon manuscrit à l’ombre d’un cocotier, sur la terrasse Des vacances où on ne m’interrompt pas pour charger la voiture de tapis de plage, de serviettes d’huile bronzante…

Aller en vacances à la mer, et rester une heure minimum sur un muret en béton, pendant que les autres se prélassent dans le sable et s’abiment la peau? Très peu pour moi.

Mais la société moderne le veut ainsi. Pour l’instant je subis.

Un jour peut être, mes vacances se limiteront aux photos et vidéos de voyages et ce jour là je serai la plus heureuse des vacancières.

En attendant, je continue à faire comme tout les autres. Déplacer  une partie de mon stress d’un endroit à l’autre. Eh oui. C’est cela qui me permet de partager avec vous mes images capturées ici et là.